Voici deux documentaires très complets traitant de l’arrivée d’Augusto Pinochet au pouvoir et de l’assassinat du Président chilien Allende :

11 septembre 1973Chili, 11 septembre 1973, la démocratie assassinée. Récits et témoignages.
Eduardo Castillo. Edition Le Serpent à Plume.  246 pages. 13€. ISBN :2-84261-453-4

La présidence de Salvador Allende fut une période passionnée et passionnante.
Les discussions politiques rythmaient notre quotidien, tout le monde donnait son avis, les familles ou les amis se déchiraient avec violence. Quelque part, nous savions qu’il fallait vivre vite et intensément parce que ça n’allait pas durer longtemps… Tout en niant en même temps l’éventualité d’un coup d’État au Chili, cela paraissait impossible, les institutions étaient solides… Chaque Chilien a été l’acteur de sa propre histoire, un sujet à part entière, responsable de ses choix.
Chaque Chilien a été l’acteur de cette histoire collective, de cette  » révolution démocratique « . Dans ce livre, il y a des histoires individuelles et collectives, avec des souvenirs plus ou moins précis, des oublis plus ou moins volontaires, des mémoires plus ou moins sélectives.

11 septembre 197311 septembre … 1973
Hector Pavon, Préface de Ken Loach. Editions du Félin. 93 pages. 10.50€. ISBN : 2-86645-518-5

L’armée, appuyée par la CIA, cerne le palais présidentiel à Santiago, la capitale. À l’intérieur, le président démocratiquement élu Salvador Allende refuse de se rendre. Il se bat jusqu’au bout et finit par se donner la mort. Le général Pinochet prend alors le pouvoir. Il reçoit les félicitations du secrétaire d’État américain, Henry Kissinger. Plus de 3 000 personnes sont assassinées pendant les dix-sept ans que dure la dictature. Ce coup d’État symbolise l’imposition par la force du modèle néolibéral en Amérique latine.
Les mouvements guévaristes et marxistes sont écrasés. Des dictatures militaires se mettent en place, avec le soutien des États Unis. Les méthodes de déstabilisation et de propagande développées au Chili continuent d’être utilisées dans de très nombreux pays. Par son ampleur, par sa dramaturgie, la journée du 11 septembre 1973 constitue l’un des actes fondateurs de l’impérialisme américain.

Ce livre a été inspiré par le court-métrage du réalisateur britannique Ken Loach, intitulé  » 11 septembre… 1973  » de 2002:

Animation Flash
Rendez-vous sur Hellocoton !