Mois : août 2007

Shakespeare revisité …

J’ai fait un rêve merveilleux. J’ai rêvé qu’avec un petit groupe d’acteurs (uniquement des hommes, comme au temps de Shakespeare), nous avions monté Le Songe d’une nuit d’été. Un Songe fait de bric et de broc, quelques accessoires empruntés ça et là, des jolies chemises de nuit roses et un parasol blanc pour faire les filles, des fées (certes, un peu viriles !) improvisées avec des ustensiles de cuisine. Et miraculeusement, le « Songe » est apparu… Quelque chose de magique… »  Irina Brook

songeen attendant le songeShakespeare pour certains, l’évocation même de ce dramaturge peut réveiller de mauvais souvenirs scolaires, souvent limités à « Etre ou ne pas être … » et une approche un peu rude du théâtre (le théâtre se découvre au théâtre, joué, non pas lu de façon aride dans une salle de classe) . Or ce fut également le créateur de comédies légères aux intrigues enchevêtrées (ce qui ne signifie nullement compliquées) telles que « Beaucoup de bruit pour rien » (dont je vous recommande vivement la version cinématographique réalisée par Kenneth Brannagh, et pour savourer pleinement le jeu des acteurs en V.O.) ou « Le Songe d’une nuit d’été ».

C’est précisément de cette pièce et notamment d’une de ses interprétations l’objet de mon article aujourd’hui. Son adaptation par Irina Brook est un véritable enchantement, que j’ai pu découvrir lors du Festival des Chantiers Théâtre de Blaye  consacré au théâtre contemporain.

Cette adaptation d’Irina Brook « En Attendant le Songe » est pleine de poésie [ce nom vous dit surement quelque chose … son père, Peter Brook, directeur du Théâtre des Bouffes du Nord, est également réalisateur et acteur]. Cette version est réalisée avec un minimum de moyens mais beaucoup de créativité, ce qui crée un univers incongru et magique. Basée également sur un travail d’improvisation originel et original, la pièce est servie par d’excellents comédiens, qui se livrent à une véritable performance, enchaînant les tableaux (et donc le changement de costumes) car interprétant à la fois les protagonistes masculins et féminins … comme il était coutume au temps de l’auteur.

En un mot il s’agit d’un théâtre vivant, accessible, ludique et drôle, rempli de trouvailles, plein d’esprit et de surprises !

Si ce spectacle est programmé dans votre région, n’hésitez pas à aller le voir,  vous ne serez pas déçus.


En Attendant le Songe
D’après « Le Songe d’une nuit d’été » de Shakespeare. Mise en scène par Irina Brook.
Traductrice et assistante de mise en scène : Marie-Paule Ramo. Avec Vincent Berger, Jerry Di Giacomo, Cyril Guei, Gérald Papasian, Christian Pélissier, Augustin Ruhabura.

.songe.jpg
Rendez-vous sur Hellocoton !

Damien Rice – O

damien riceDe belles ballades folk  et un vrai talent de songwriter

Ceux qui aiment la musique de David Gray, Ryan Adams, Tom McRae, Elliott Smith ou Sigur Rös ne seront pas en reste avec ce magnifique album, sobre et délicat. Guitares acoustiques, textes travaillés et beaux, violons et voix cristalline de diva (très pure et pour ceux qui n’aiment pas l’opéra écoutez la chanson Eskimo, elle montre la qualité vocale de la chanteuse Lisa Hannigan) donnent entre autres un album intimiste, tout simplement beau. Ne pas passez à côté

Ce auteur-compositeur-interpète Irlandais commença par la peinture puis par la composition, ce qui le poussa à monter en 1997 son propre groupe « Juniper » à tendance indie rock.  Il connut un bon début sur les radios irlandaises mais un problème juridique avec Polygram empêcha le groupe d’enregistrer un album. Rice suivit son propre chemin en Toscane et sur différents chemins européens pendant un an. Après son retour en Irlande, il se consacra à nouveau à la musique et enregistra une démo qu’il envoya au producteur David Arnold (Björk entre autres)… En 2001, son premier single « The Blower’s Daughter » connut un succès fulgurant, étant parmi les vingt premières meilleures ventes dans les charts.  Suivit en 2003 l’album O qui le lança aux Etats-Unis et en Europe (vendu à plus de 2 millions d’exemplaires au Royaume-Uni et seconde meilleure vente an Irlande après U2). Un second opus 9 sortit en 2005.

Un extrait avec la chanson « Delicate » tirée de cet album « O »

Son site officiel : http://www.damienrice.com

Animation Flash
Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :