Mois : septembre 2007

Cosmofobia, de Lucia Etxebarria.

On ne reçoit rien de la vie si on n’identifie pas d’abord son Désir. Mais la plupart des hommes et des femmes ne savent pas bien quel est leur Désir, c’est pourquoi il leur échappe.
Ils s’égarent dans de faux désirs, ils croient désirer une voiture ou une maison ou la célébrité ou l’amour d’une femme, mais ce ne sont pas leurs désirs véritables. Par exemple, il y a des hommes qui ne désirent une femme que parce qu’elle est convoitée par d’autres hommes, et non par amour. Et ils font le mauvais choix, celui de la femme qui ne leur était pas destinée.
Il arrive aussi, dans le monde occidental, que beaucoup croient désirer ce que la publicité leur a en fait mis dans la tête. Mais le vrai Désir est une chose plus profonde, qui fait partie de la vie de chacun de nous. Et nous devons très tôt l’identifier, pour nous concentrer sur sa quête.

cosmofobia-EtxebarriaNous jouissons du temps sans compter, et ce qui est triste, c’est que nous ne commençons à comprendre ce qui est important que lorsque notre corps ne peut plus nous le procurer. Ce livre nous présente une galerie de portraits assez haute en couleurs, dans un petit quartier de Madrid, Lavapiès, où se croisent  personnalités et rêves variés. A travers ce véritable portrait d’une société multiculturelle, Lucia Etxebarria nous montre que l’interculturalité ne va pas de soi. En effet, derrière ces deux termes si couramment employés, multiculturalité et interculturalité, deux notions différentes coexistent ou s’entrechoquent. Tel qu’à Lavapiès, quartier assez représentatif d’un quartier cosmopolite de grande métropole, la diversité culturelle n’est pas gage d’une vie en communauté sereine. Chacun se côtoie mais des séparations ou des tensions subsistent derrière une apparente mixité culturelle. Mais Cosmofobia n’est pas que cela. C’est également une chronique sociale trépidante, une toile impressionniste de la jeunesse madrilène, qui avec ses rêves et ses illusions, grandit dans un Madrid en perpétuelle mutation. Assez vite, le propos de Lucia Etxebarria revêt une certaine universalité. Entre auberge espagnole pour les personnages et Amélie poulain pour la vie de quartier, ce roman, écrit avec finesse et précision, nous projette littéralement dans Madrid et ses ambiances.

A voir !
Le site des Editions Héloïse d’Ormesson

Cosmofobia.
Lucia Etxeberria.
Editions Héloïse d’Ormesson.
382 pages. 23€. ISBN : 978-2-35087-052-6

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jamie Cullum : Twentysomething & Catching Tales

jamie cullum

Un jazz groovy et dépoussiéré.

Non sans rappeler Harry Connick Jr, Jamie Cullum est un jeune artiste de talent audacieux, apportant une véritable fraîcheur dans le monde du jazz, tant par son interprétation que sa personnalité.
Petit génie, qui joue au piano et à la guitare dès l’âge de 8 ans, il attrape le virus du jazz dans son univers familial et développe une grande admiration pour des artistes tels que Dave Brubeck ou Oscar Peterson. Ses autres influences vocales sont de grands noms de la musique comme Nat King Cole, Franck Sinatra ou Tom Waits. Il perfectionne sa formation à Paris, où il joue dans différents clubs de jazz. Il sort son premier album à l’âge de 19 ans, Heard It All Before, qui rencontre un succès immédiat le faisant remarquer du bassiste Geoff Gascoyne. Cette rencontre aboutit à une coopération sur l’album de ce dernier, Songs Of The Summer. Sort alors en 2002, un deuxième album, Pointless Nostalgic, qui aboutit à la signature d’un contrat avec Universal Music … Twentysomething et Catching Tales  voient le jour. Ses textes sont pleinsde sagesse et de réalisme face au monde contemporain, tout en apportant sa jeunesse, son indépendance et sa volonté de faire bouger les choses, ce qui le rapproche assez d’un Billy Joel. Musicalement, il s’inscrit dans sa génération et revisite certains standards du jazz leur apportant un nouveau peps, une nouvelle flamme sans jamais les dénaturer. Mais le mieux reste encore de le découvrir par vous-mêmes.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :