Mois : janvier 2009

Autobio de Cyril Pedrosa

Autobio de Cyril Pedrosa

Cela faisait un petit bout de temps que je n’avais pas écrit, ou disons, trouvé le temps et/ou la motivation nécessaire pour le faire (merci ma trollette !!). Mais voici que ma route a croisé cette excellente BD, hilarante à souhait pour ma part. Dans cette autobiographie 100% bio, Cyril Pedrosa dépeint avec cocasserie le mode de vie écolo adopté par toute sa famille, ce qui relève parfois d’une véritable gageure : éco-consommation, écoles alternatives, nouvelles énergies, noix de lavage, vélib, toutes les tendances actuelles ou plus anciennes de l’écologie sont passées au crible, sous un regard convaincu mais un tantinet caustique, car l’autodérision et le politiquement  non-correct sont ici de mise !

Autobio
Cyril Pedrosa
Editions Fluide Glacial
44 pages. 9,90€. ISBN : 978-2-85815-855-3


A découvrir !


Interview sur BD’Gest
Le site deFluide Glacial
Le site Cadavre Exquis que Pedrosa partage avec Cassinelli et Holbé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Louis le bavard

Louis a un très gros défaut : il est bavard, extrêmement bavard, tant et si bien que seule sa mamie, encore plus bavarde que lui, est la seule à lui clouer le bec. Bavard, à un tel point que personne ne le croit quand il se lance dans un silencethon d’une journée complète pour la tombola annuelle. Aidé par un entraîneur de choc, sa maman, Louis apprendra qu’écouter peut être aussi passionnant que parler. Ce qui semble relever de l’exploit insurmontable pour Louis,sera l’occasion d’une délicieuse découverte : celle des autres.
Ce court roman (87 pages) se lit avec plaisir. La plume d’Anne Fine est toujours aussi malicieuse et  grâce à ses mots, Louis nous raconte de façon humoristique et attendrissante le long parcours de ce marathon du silence !
A lire et faire lire dès 9 ans.

A découvrir !

http://www.annefine.co.uk/
Un entretien video sur le site de l’Ecole des Loisirs
Et relire ou redécouvrir Madame Doubtfire
(Editions Ecole des Loisirs / Film réalisé par Chris Colombus)

Louis le Bavard
Editions Ecole des Loisirs. Collection « Mouche ».
87 pages. 7,62€. ISBN : 2-211-05289-4

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les poèmes de Jacques Prévert en BD

 

Les poèmes de Jacques Prévert en BDLes poèmes de Jacques Prévert adaptés en bandes dessinées ? Si, si, c’est l’éditeur Petit à Petit qui a franchi le pas ! Il propose ainsi de découvrir dix poèmes de l’illustre Prévert en bandes dessinées. Chacune d’entre elles est réalisée par un illustrateur différent. Incongru d’adapter de la poésie en BD ? Non, car l’osmose entre les mots et les univers picturaux est tout simplement percutante, chacun renforçant et démultipliant le poids de l’autre
Une belle façon de redécouvrir sa poésie, synonyme de tendres souvenirs scolaires, mais qui peut être aussi cruelle et mordante, qu’il s’agisse d’évoquer la productivité à outrance (Ne rêvez pas), la guerre (Sur le champ) et bien d’autres thèmes poignants. A voir absolument !

Avec les plumes de Raphaël Gauthey (Ne Rêvez Pas), Oliv’ (Ne Rêvez Pas, Pour toi mon amour , L’orgue de Barbarie, Chanson des escargots), Clod (Quelqu’un), Coralie Vallageas, Pecqueur (Pour toi mon amour, L’orgue de Barbarie), Odile Santi (Chasse à l’enfant), Sophie Chaumard,Gwendal Blondelle (L’orgue de Barbarie), Estelle Meyrand (Fête), Jérémy Khaz (Chanson des escargots), Antoine Ronzon (Le Retour au pays), Olivier Desvaux (Sur le champ), Mathieu Gabella (Chasse à l’enfant, Sur le champ).
Enfin pour clore cet intermède, Ne Rêvez Pas,  poème décidément (et tristement) intemporel à méditer particulièrement :

Ne rêvez pas
pointez
grattez vaquez marnez bossez trimez
Ne rêvez pas
l’électronique rêvera pour vous
Ne lisez pas
l’électrolyseur lira pour vous
Ne faites pas l’amour
l’électrocoïtal le fera pour vous

Pointez
grattez vaquez marnez bossez trimez
Ne vous reposez pas
le Travail repose sur vous.

 

Les poèmes de Jacques Prévert en BD
Edition Petit à Petit
95 pages. 15€. ISBN : 978-2-84949-115-7

A découvrir !

Editions Petit à Petit

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Réserve de Russell Banks

Les secrets ne sont pas comme les mensonges. Ils sont plutôt comme une opération au cerveau. Ils tuent votre âme. Le mensonge n’est qu’une technique pour conserver des secrets. UNE des techniques. Mentir, garder le silence et… et raconter des histoires, ce qui revient simplement à changer de sujet de manière intéressante. Toutes ces tactiques de diversion astucieuses.

 

la réserve de russell banksVariations sur l’adultère et la folie.

Ironie du titre, car malgré le soin particulier d’une classe aisée New-Yorkaise, à se préserver un îlot paradisiaque, la rudesse et les épreuves de la vie ne les épargnent pas. Cette caste à part se retrouve pour célébrer le Jour de l’indépendance, en cette année 1936. L’Europe va bientôt basculer dans l’horreur alors que les Etats-Unis se relèvent à peine de leur crise économique.

Au centre de ce tourbillon, la famille Cole, dont le patriarche fait figure de proue de cette micro-société. Respectable honnête homme, il est suspecté par sa fille, à son décès, d’avoir réalisé d’inconvenantes photos d’elle enfant … a-t-il franchi les limites de la pédophilie ? Affabulation ou réalité, cette énigme est au coeur de ce pêle-mêle romanesque, sur fonds d’entre deux guerres et de quatuor amoureux. Dès lors, le roman va prendre une tournure psychologique, Evelyn, sa veuve, est suspecté également de vouloir emmener Vanessa à l’hôpital où il lui serait réalisé une lobotomie, spécialité de feu Docteur Cole. Vanessa va se révéler de plus en plus étrange …

Fille instable, mais véritable beauté quelque peu mante religieuse, elle attise les convoitises et les jalousies. D’un naturel solide et doté d ‘un caractère trempé dans l’acier, Jonathan … semble inébranlable. C’est une évidence, en quelques lignes, nous devinons que ces deux-là sont faits pour se rencontrer sans quelques dommages collatéraux. En arrière-plan et faisant pâle figure, la femme dévouée de Jonathan, d’une abnégation sans faille, fermant les yeux sur ces tocades futiles et passagères, ainsi que son amant, veuf et homme dévoué, toujours au service des habitants de cette étrange réserve.

Russell Banks mène tout de même difficilement cette intrigue, un peu faible au romantisme un tantinet désuet. Tout d’abord, sa fin en suspens laisse le lecteur coi, même si l’ensemble du roman est entrecoupé de l’excipit, qui présage de l’avenir des personnages. Personnages, dont il est  difficile de s’attacher, tant ceux-ci ont trop d’épaisseur ou sont excessivement effacés.
Cependant sa plume est un ravissement ainsi que son étude poussée et détaillée de la société américaine des années 30. Si l’intrigue était plus solide, La Réserve, pourrait être un de ces romans dignes de Fitzgerald.

Le Réserve
Russell Banks
Editions Actes Sud.
379 pages. 23€. ISBN : 978-2-7427-7393-0

A découvrir !

A guetter chez ce même éditeur, la parution du nouvel opus de Paul Auster qui semble être une véritable gourmandise !
Un interview de Russell Banks sur le site evene.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :