Mois : mars 2009

Mères et filles : du duo au duel

Entre deux cartons, j’ai pu découvrir un magnifique documentaire, Mère Fille, pour la vie, réalisé par Paule Zajdermann et publié chez les excellentes éditions MK2.
Adapté d’un précédent ouvrage de Caroline Eliacheff (psychanalyste) et Nathalie Heinich (sociologue), Mères-Filles, une relation à trois, Paul Zajdermann explore la maternité et les âges de la femme, d’abord fille, adolescente, femme et mère, dans un jeu de regard entre femmes de lettre contemporaines (Pierrette Fleutiaux, Annie Ernaux, Doris Lessing) et les héroïnes de la littérature (Madame Bovary par exemple) et du grand écran. A la fois beau esthétiquement et profond, ce documentaire laisse une profonde empreinte à son spectateur. Comment ne pas être touché par la beauté et la complexité de cette relation, ici décortiquée, sous tous ses aspects de la clarté la plus pure aux ombres sombres de déni, de la vieillesse et de la mort ?
Mère Fille, pour la vie.
Paul Zajdermann.
MK2.
63 minutes. 19,99€.

Sous un autre angle, avec une petitetouche « céleb », mais tout aussi intéressant, Mères & Filles. Ce que je voudrais te dire, recueille différents échanges entre mères et filles célèbres, se livrant avec sincérité et beaucoup de plaisir, sur leur relation particulière, évoquant tour à tour la petite-enfance, les difficultés et les joies de ce duo si particulier, la relation d’adulte à adulte qui s’est installé.
Ce documentaire est également illustré par de très belles photos de Bruno Suet, qui retranscrit avec délicatesse, les échanges et la complicité de ces entretiens, mais également par des photos choisies par les interviewées elles-mêmes : ainsi au-delà de l’esthétique même de la photo se dégage beaucoup d’émotions et de charme de ces « favorites ».
Mères & Filles. Ce que je voudrais te dire.
Arianne et  Béatrice Massenet, Bruno Suet.
Editions Aubanel.
232 pages. 29€. ISBN : 2-7006-0429-6

 

A découvrir !

La biographie de Paule Zaderjmann
L’article de
 Fluctuat sur Mère Fille, pour la vie
Le site des éditions MK2
L’interview d’Arianne Massenet au sujet de Mères & Filles, ce que je voudrais te dire.
Le site des éditions Aubanel

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des livres animés à toucher ? Une chouette idée !

Pour initier les plus petits à la lecture et éveiller leurs sens, il y avait les livres à toucher. Et quand le petit enfant pouvait devenir « acteur » de l’histoire et de la lecture, ce dernier pouvait découvrir les livres animés. Depuis la parution de Si le Loup y était, les tout-petits et apprentis lecteurs, peuvent toucher et manipuler un seul et même livre ! C’est le principe de la collection Comptine à toucher des éditions Milan, inaugurée en 2004.
Les enfants peuvent découvrir différentes matières et animations, en alternance au fil des pages. Le format des livres en fait également une série d’ouvrages facilement maniables pour les petites mains.
Ces « premières histoires » s’adressent aux enfants de 1 à 4 ans, et rassemblent contes et comptines de toujours. Elles s’étoffent d’année en année, tant et si bien que cette collection devient un incontournable de la littérature jeunesse actuelle.

Vous pouvez découvrir l’ensemble de la collection en suivant le lien ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

Trois ombres de Cyril Pedrosa

Trois ombres de Cyril Pedrosa

Roman graphique de Cyril Pedrosa.

Après la découverte de sa décapante Autobio écolo, c’est une seconde découverte, tout aussi savoureuse que j’ai fait avec ce roman graphique en noir et blanc, primé l’année dernière au Festival d’Angoulême.

Le petit Joachim vit paisiblement avec sa famille, en un lieu et un temps indéterminé, comme seuls au monde. Jusqu’au jour, trois ombres apparaissent et une pesanteur s’installe dans ce qui était jusque là un havre de paix. Ces mystèrieuses ombres viennent chercher Joachim, au désespoir de ses parents, qui remueront ciel et terre afin de garder leur petit garçon avec eux. Mais son départ semble inéluctable, que lui veulent-elles ?

Trois Ombres est une histoire émouvante, onirique et pleine de tensions à la fois en raison de son sujet  : la perte d’un enfant. Son mode narratif sous forme de conte apporte de la « légèreté » à ce sujet particulièrement difficile, déjà servi par un dessin en noir et blanc. Un ouvrage passionnant de bout en bout.

 Trois ombres
Cyril Pedrosa.
Editions Delcourt. Collection « Shampooing ».
268 pages. 17,95€. ISBN : 978-2-7560-2660-2

A découvrir !
L’interview de Pedrosa sur BDactu au sujet de Trois Ombres
Autobio
Le site Cadavre Exquis que Pedrosa partage avec Cassinelli et Holbé
Le site des éditions Delcourt

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet

Jour bleu TammetComment ne pas être tout simplement bouche bée devant les talents incroyables et admiratif du parcours effectivement extraordinaire de Daniel Tammet ? Daniel est un savant mathématicien. Mais un savant particulier car il fait partie de ces « savants autistes ». Il est effectivement atteint du syndrome Asperger, trouble encore mal reconnu en France et perçu comme une forme d’autisme particulière, tant l’individu peut avoir des difficultés à rentrer en interaction avec son entourage. Mais il se caractérise par des capacités particulièrement développées et souvent surprenantes dans un domaine précis, comme les sciences et l’informatique.

A l’instar de Raymond Babbitt, héros du film Rain Man de Barry Levinson, Daniel Tammet est quant à lui un mathématicien de génie.  Il possède une relation particulière aux nombres. Doté de capacités synesthésiques numériques et ordinales, il attribue aux jours et aux nombres des couleurs, des textures et des personnalités, ainsi qu’un positionnement particulier dans l’espace, sorte de carte mentale des nombres (1). Aussi Daniel est né selon son monde sensoriel « un jour bleu », soit un mercredi.

« Je le sais parce que dans mon esprit, le 31 janvier 1979 est bleu. Les mercredis sont toujours bleus, de même que le nombre 9 ou le bruit d’une dispute. »  Ses facultés intellectuelles lui permettent également d’apprendre une langue rapidement (il maîtrise près de sept langues) comme l’islandais qu’il apprit en quatre jours lors d’un séjour à Reykjavik ou le français lors d’un séjour d’une semaine !

Au-delà de ces talents scientifiques exceptionnels, Daniel Tammet témoigne du parcours, semé d’embûches, des individus « hors normes », comment leur intégration tend également à s’améliorer si on prend l’émouvante évocation de son grand-père, souffrant également d’épilepsie, maladie longtemps associée à la folie voire la possession, et mis au ban de la société. Mais ce qui est formidable et que l’on retient avant tout de cette tranche de vie qu’il nous est donné de découvrir, c’est l’extraordinaire amour de ses parents et de sa famille qui ont porté Daniel et fait de lui un homme heureux et épanoui.

A lire absolument pour sa finesse et sa sincérité touchante.

Je suis né un jour bleu
Daniel Tammet
Editions Les Arènes
237 pages. 21€. ISBN : 2352040280


(1). La synesthésie (du grec syn (union) et aesthesis (sensation)) est encore peu expliqué, mais ce phénomène toucherait 4% de la population. (http://www.synesthesie.info )

A découvrir !

Son site web http://danieltammet.free.fr/
Éditions Les Arènes http://www.arenes.fr/

A voir !

 Les vidéos en ligne sur son site web, dont la traduction du documentaire – passionnant – suivant « The Boy with the indredible brain », en version intégrale ci-dessous

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chaque chose, de Julien Neel

chaque choseUn jeune homme prend le train pour se rendre au chevet de son père mourant. Il se souvient alors de ce départ pour des vacances en-tête-à-tête avec son prestidigitateur de père. Ces premières vacances, sans l’ombre tutélaire de la maman, vont être l’occasion de se découvrir et de resserrer les liens entre père et fils. Elles marqueront l’enfant à vie, par la générosité et l’humilité de ce père, pour qui chaque chose a son importance.

Avec Chaque chose, Julien Neel montre que son talent va bien au-delà du succès de sa série Lou ! Cette histoire personnelle est magnifiquement servie par un style narratif puissant, presque cinématographique avec la mise en abîme finale, au sein duquel passé et présent s’entremêlent avec émotions mais également joie. Car même si l’ombre de la mort plane, il s’agit ici d’une évocation tendre et pleine d’affection pour ce père, qui préféra porter un costume fort peu seyant pour offrir à son fils les vacances dont il rêvait. L’introspection est de mise dans ce one-shot qui explore les relations père-fils et la communication tantôt malhabile, tantôt pleine de retenue qu’il peut avoir entre ces deux générations.

Véritablement délicat, ce roman graphique enrichit à son tour la collection « Bayou »  de sa tendresse pour ces personnages « ordinaires » et pourtant parfois héroïques que peuvent être les parents.

Chaque chose.
Julien Neel.
Editions Gallimard Jeunesse. Collection « Bayou ».
100 pages. 16€. ISBN : 2-07-057297-8

A découvrir !

Un interview sur le site Envrak
Son blog : http://blogdejulienneel.blogspot.com/
Son site http://www.neelcartoons.com/
La collection « Bayou » des éditions Gallimard

Rendez-vous sur Hellocoton !

La route est droite mais la pente est forte


Cette citation devenue une légende ou presque est désormais le titre d’une bande dessinée corrosive.

Max, RMIste « professionnel »,  vit avec trois potes : Carl joue sur sa console à longueur de journée, Adrien est graphiste et auteur de BD, et Fanny, la fille de la bande, fait des études de psycho. Un brin flemmard, un brin looser, ils vivent ensemble pour le meilleur et le pire. Le pire ne tarde pas à venir en la personne d’un contrôleur de la CAF, particulièrement alerté par la situation de ce jeune homme qui aurait perdu ses deux bras Afghanistan (sic). Face à une expulsion latente, cette bande de joyeux drilles va devoir trouver du travail et c’est pas gagné. Entre petits boulots et grosses flemmes, les plans galère se multiplient …
Humour caustique et de situation sont au rendez-vous dans cette BD sans prétention qui rappellera le cocasse quotidien auquel se confrontent de nombreux (trop ?) jeunes « en devenir » : ANPE inadaptée, jobs foireux et stages lobotomisants …


La route est droite mais la pente est forte

Editions Le Cycliste
93 pages. 13€. ISBN : 978-2-352-73013-2

A découvrir !
Le blog de l’auteur sur lequel vous pourrez découvrir également la BD The Telhouët way of life, l’histoire d’un parisien qui s’est installé en Bretagne http://raphvdd.free.fr/laroute/laroute.php

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’étais chef de gang

J'étais un chef de gang BacquéCes confessions parues aux éditions de la Découverte apportent un regard « de l’intérieur » sur le phénomène des gangs, puisque ce récit s’appuie sur le témoignage de Lamence Madzou, recueilli lors d’une série d’entretien par la sociologue Marie-Hélène Bacque.

Ainsi le lecteur suit le parcours du jeune Lamence, arrivé du Congo en France à l’âge de 5 ans, qui grandit en banlieue parisienne, dans les quartiers défavorisés de Corbeil-Essonne. La vie y est difficile et les rencontres, pas toujours de bon aloi. Puis, à l’adolescence, en 1987, un cap est franchi, Lamence et trois autres copains, fondent leur gang, les « Fight Boys ». Cette fondation marque le début d’un engrenage vers la grande criminalité, qui ne sera pas sans causer beaucoup de désolation. Au paroxysme de ce parcours, la « guerre des trois ans », lors de laquelle vont s’affronter les bandes de la région parisienne de façon systématique et violente …

Ce documentaire a le mérite d’apporter un éclaircissement sur le fonctionnement des bandes et l’esprit d’un leader « charismatique », qui mène sa barque comme un véritable « chef d’entreprise », manageant une équipe et se fixant des objectifs. Témoignage « brut », il est également dur, tant par la violence décrite que par le peu de place laissé finalement aux victimes.  Cependant, à travers le parcours de Lamence, il porte un important message d’espoir : il est possible de sortir de cette délinquance.

« Voyage dans le monde des bandes » écrit par Marie-Hélène Bacqué succède au témoignage à quatre mains réalisé avec Lamence Madzou. Document sociologique, il apporte des clés de compréhension sur l’évolution des phénomènes de bandes, mais sa lecture est au final assez aride.

J’étais un chef de gang, suivi de Voyages dans le monde des bandes
Lamence Madzou, Marie-Hélène Bacqué
Editions de La Découverte
252 pages. 17€. ISBN : 9782707156112


A lire !

Questions / Réponses sur 20minutes.fr
Sur le blog de Christian Colbeaux

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :