Mois : septembre 2009

Corps de rêves

Non, il ne s’agit pas d’un énième pensum sur l’art de se sculpter une silhouette idéale, mais d’une charmante bande dessinée sur la grossesse !
L’auteur, Capucine, narre toutes les étapes de cette folle aventure dans un roman graphique tonique, à travers ses joies et ses difficultés. Souvent drôles et toujours attachantes, ces anecdotes vous divertiront agréablement. Du test qui révèle la bonne nouvelle à naître, aux premières nausées, jusqu’au moment unique et intense de l’accouchement, vous suivrez avec émotion ces 9 mois à bord d’un corps de rêves ! Bien entendu, elles rappelleront de nombreux souvenirs aux femmes déjà mamans, mais cela avec beaucoup de tendresse et d’émotions. Quant aux papas-to-be, cette incursion dans les dessous de la maternité, leur donneront quelques pistes de soutien à leurs compagnes !
Un petit bémol toutefois, le noir et blanc, qui convient parfaitement à l’univers de Marjane Satrapi, mais qui ici semble inapproprié vu la joie et la légèreté qui ressort de ce one-shot.

Corps de rêves
Capucine
Edition Le Cycliste. Collection « Métro »
10€. ISBN : 2912249708

Rendez-vous sur Hellocoton !

Week-end au jardin

Les jours raccourcissent, les températures fléchissent légèrement, les feuilles commencent leur valse dans l’air et les premiers frimas automnaux sont annoncés.
Après un été de récolte et floraison, le calendrier des travaux de jardinage s’enrichit de la préparation de des talles printanières et du bouturage.

Deux livres à conseiller absolument pour réaliser ces opérations délicates : L’ABC de la taille de Jean-Yves Prat et Denis Retournand, aux éditions Rustica, et L’art du semis, de la greffe et du bouturage.
Jusqu’à présent, les ouvrages que je feuilletais, répondaient pour moitié à mes questions souvent pratiques de jardinière débutante. Ces deux ouvrages ont l’avantage de présenter de nombreux pas à pas. Après avoir présenté les bases de la taille, de façon synthétique, l’ABC de la taille offre sur une à deux doubles-pages, et selon les mêmes rubriques (quand et comment tailler : à la plantation, un an après, chaque année), les espèces les plus courantes de nos jardins. Pour chacune de ces espèces, tous les schémas permettent de visualiser très précisément le geste à effectuer, ce qui évite les coupes trop courtes ou trop lestes. J’adhère totalement !


L’art du semis, de la greffe et du bouturage, permet une approche similaire des différentes techniques de multiplication des plantes. Les deux premières parties expliquent les principes et procédés de multiplication, mais la troisième rentre dans le vif su sujet en expliquant concrètement les différentes étapes à suivre, telle une recette de cuisine. Reste après à avoir la main verte et suffisamment de chance pour ces opérations réussissent !
Cet ouvrage est également épuisé, mais saura vous renseigner au mieux, si vous avez l’occasion de l’avoir entre les mains …

Malheureusement cet ouvrage est épuisé, vous pouvez encore le trouver chez les vendeurs d’occasion ou en bibliothèque !

L’art du semis, de la greffe et du bouturage.
Daniel Brochard.
Sélection du Reader’s Digest.
ISBN : 2-7098-1398-X

L’ABC de la taille.
Jean-Yves Prat. Daniel Retournant, Joël Bourdier.
Editions Rustica. Collection « L’ABC ».
240 pages. 26€. ISBN : 978-2-84038-960-6

A voir !

Le site des Editions Rustica

Rendez-vous sur Hellocoton !

David Gray : White Ladder

white ladder

Cet album, paru en 1999, possède de nombreuses pépites, dont l’une est l’agréable et originale  alchimie qui naît entre folk, pop, et une pointe d’électro liée à sa guitare acoustique. Propre à l’introspection, l’artiste mancunien développe des titres doux-amer, poétiques et mélancoliques. D’une profondeur et d’une grande qualité, les textes ainsi que les arrangements sont soignés, ciselés, ce qui fait dire à Joan Baez qu’il est « le meilleur parolier depuis Dylan ». White Ladder valut à Gray un double album de platine aux Etats-Unis et un Grammy de la Meilleure Révélation. A noter la reprise plaintive de « Say Hello, Wave Goodbye » des Soft Cell.

La scène anglaise recèle de nombreux talents, mais rares sont les personnes qui connaissent David Gray. Après des débuts dans des groupes punk-rock. Il explore alors de nouveaux styles de composition jusqu’à trouver sa propre plume … poétique ! Après un passage à Londres, il conclut un contrat de production avec Hut Records et Caroline Records pour les Etats-Unis. L’album Birds Without Wings sort en 1992, puis suit A Century Ends. Son style prend de l’ampleur et se démarque entre colère et passion, amour et solitude. En 1994, Flesh rencontre un succès phénoménal auprès de son public. Bientôt il signe avec EMI Records et il commence à percer en Irlande. Sell, Sell, Sell sort en édition limitée et Gray se voit reprendre les routes pour de tournées lors desquelles il fait les premières parties de Radiohead et du Dave Matthews Bans. Après de nouvelles complications avec ses nouveaux producteurs, Gray est contraint d’autofinancer son 4e album, White Ladder, qui paraît dans sa propre maison de disques, IHT Records en 1998. Cet album brillant représente un grand bond en avant dans la carrière de Gray. Il atteint tout de suite le Top 30 de charts irlandais et est nommé plusieurs fois « Album de platine ». En 2002 un nouveau opus paraît : New Day At Midnight, qui remporte également un franc succès. Pour son album Life in Slow Motion (2005), il travaille avec le producteur de Björk et de Rufus Wainwright.

Extrait live « Babylone » de White Ladder :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :