Mois : octobre 2009

Le soupir de Marjane Satrapi

soupir-satrapiCœur qui soupire n’a pas ce qu’il désire, c’est ce qui arrive à Rose, lorsque son père négociant revient de voyage sans avoir rapporté le haricot bleu tant espéré.

« Ah ». Un soupir si profond et déchirant, qu’il fait apparaître un étrange personnage « Ah le soupir ». Celui-ci remet au père un haricot bleu. L’indéfectible reconnaissance de ce père soucieux du
bonheur de sa fille la conduira, bien malgré lui, sur des chemins lointains, emmenée par Ah le soupir …

Cet étrange conte des mille et une nuits garde toute sa saveur jusqu’aux dernières lignes, et explore comme une variation musicale le thème du désir et de la vie à
travers l’ensemble de ses personnages. Désir tantôt satisfait, tantôt moteur de ce qu’il y a de meilleur en nous, tantôt défiguré par l’envie et la jalousie ; il n’en demeure pas moins au centre de notre vie, vie qui passe elle aussi comme un soupir … 
Ce conte poétique est un plaisir à lire, que l’on soit adulte ou plus jeune, un véritable moment à partager en famille.


Le soupir
Marjane Satrapi
Bréal jeunesse.
60 pages. 12€. ISBN :
2-7495-0325-6

A voir !
La critique de Broderies du même auteur

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pico Bogue

Pico Bogue, la vie et moiDerrière cet étrange nom se cache un petit garçon à la chevelure improbable, affublé d’une petite soeur non moins espiègle et ébouriffée. Ce duo détonnant malmène gentiment parents et entourage, avec un sens aigu de la répartie, déjà empreint d’une certaine philosophie.
Car Pico est le portrait de ces jeunes enfants qui analysent, s’approprient quitte à détourner les pensées et paroles des adultes pour se construire. Pico, c’est également le miroir de cette enfance, où tout est encore permis, entre joie de vivre (toujours) et ennui (rarement).
Ouvrir cette bande dessinée, c’est retrouver donc toute la saveur de l’enfance, à travers une série de courtes histoires tendres et amusantes, qui portent souvent le (sou)-rire aux lèvres.
Le duo Dominique Roques et Alexis Dormal nous proposent un nouvel héros de bande dessinée de la trempe d’un Petit Nicolas, pour le regard tendre sur l’enfance et l’esprit toujours fin avec lequel sa fantaisie et son originalité est dévoilée … Mais Pico et Ana Ana ont leur propre aura et mèneront sûrement une grande carrière au-délà de l’ombre de leurs prédécesseurs …

Pico Bogue
La vie et moi, tome 1. /  Situations critiques, tome 2. / Questions d’équilibre, tome 3.
Dominique Roques et Alexis Dormal.
Dargaud. 10,40€.

A voir !

http://www.picobogue.com/
http://www.dargaud.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Contes à faire écouter aux petites oreilles …

Un soir de semaine, plus éreintant qu’un autre, et voilà que le moment du conte, rituel du coucher, prend des airs de bataille. Non, ce soir, l’entrain pas au rendez-vous, et mini-vous s’impatiente, s’agite pendant que vous regrettez de ne pas avoir développé vos talents de conteur ou compulsé frénétiquement « Calmer son enfant pour les nuls ».

Une piste pour pouvoir concilier les devoirs parentaux et partager avec sa progéniture son goût de la musique … classique ? Branchez-vous sur Des histoires en musique, une nouvelle émission proposée par Radio classique et animée par Elodie Fondacci, que je viens de découvrir. Le principe est simple : initier les enfants à la musique classique et aux grands textes. Une semaine par mois, parents et enfants peuvent donc se rassembler pour écouter chaque soir un chapitre d’une oeuvre littéraire et musical.

Convaincu ou sceptique ? Branchez-vous demain sur les ondes Radio classique ou sur le site web de l’émission, et découvrez l’oeuvre du mois : Cendrillon sur la musique de Sergeï  Prokofiev.

A écouter !
http://www.radioclassique.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

La douceur des hommes

Je crois qu’il y a autant de sortes d’amour qu’il y a de personnes au monde. J’aime les poires, les figues et la salade, mais je ne vais pas les épouser. J’aimais mes tantes, mais pas au point de continuer à vivre avec elles. J’aime les livres, et je couche avec, mais c’est un mauvais exemple…

douceur des hommesSi ce fut un réel plaisir de retrouver la plume ciselée et précise de Simonetta Greggio, mon plaisir fut moindre qu’à la lecture des Mains nues. En effet, le suspens se met difficilement en place et l’issue de ce « road-book » demeure prévisible.
Mais son charme réside avant tout dans cette rencontre transgénérationnelle de deux femmes, l’une, Fosca, à l’aube de sa vie, l’autre, Constance, jeune femme orpheline, qui trouve en cette amitié une mère qu’elle n’a pas connue. Elle accompagne sa vieille amie dans les derniers jours de sa vie, pendant lesquels au fil des kilomètres, s’égrènent les souvenirs, témoignages d’une vie d’épicurienne, de femme libre, qui a aimé et fut aimée. Une vie sans remords, mais où l’on devine derrière les ombres du passé, des regrets. La flamboyance de sa langue pointe le bout de son nez dans ce premier roman, qui n’en demeure pas moins un portrait de femmes attachant, malgré un rythme un peu lent.

La douceur des hommes
Simonetta Greggio
Stock.
175 pages. 17€. ISBN : 2-234-05748-5

A lire !

Le site des Editions Stock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :