Mois : mai 2011

Commentaire de Bulle

< ![CDATA[

Très jolie collection effectivement, j’en ai acheté plusieurs pour notre petite biblio d’école! Joli blog aussi, j’y suis j’y reste ;-))

]]>

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les sciences pour les enfants

Les sciences pour les enfantsJ’ai découvert récemment une petite collection qui existe depuis 2005 déjà : « Youpi », la petite encyclopédie des grands curieux, publié par les éditions Bayard. Assez courts, chaque ouvrage présente en 6 doubles pages un thème de façon claire et concrète.

Ainsi, pour découvrir les sciences physiques, la collection présente des notions abordables comme le chaud et le froid,. De petites expériences sont proposées aux enfants : simples à réaliser et sans danger nécessitant peu de matériel, comme découvrir que la chaleur fait bouger l’air, réaliser une petite serre une boite de pellicule photo …

Les sciences naturelles ne sont pas en reste ! Les animaux de tout poil répondent également présents ! Les techniques sont à l’honneur, démontant et expliquant, les automobiles, les bateaux, ainsi que les constructions comme les pyramides …  Une collection intelligente pour initier en douceur à des sciences réputées difficiles. 23 ouvrages pour le bonheur des sciences …

Chaque ouvrage comporte 12 pages (7,90€)

A voir !
Le site des éditions Bayard Jeunesse
Le blog de ces même éditions pour suivre l’actu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Animaux en pâte à modeler

9782081201422FS.gifSouvent on se trouve désarmé devant la pâte à modeler … Il faut bien s’avouer que si l’on maîtrise la technique du « boudin » et arrive à réaliser des ronds et des ovales de taille plus ou moins honorable, à modeler deçi-delà quelques petits personnages, souvent le résultat n’est pas à la hauteur de nos attentes et de celles de nos enfants, plus ou moins déçus devant la « chose » que nous avons réalisé pour « leur montrer … mais tiens c’est bizarre, ça ne tient pas … » (sic)

S’il ne s’agit pas de réalisé des oeuvres dignes de Rodin, « Animaux en pâte à modeler » propose plein de jolis modèles faciles à réaliser (oui, car finalement avec deux, trois astuces en plus on peut y arriver ! ) que l’on soit enfant et parents … Plutôt ludiques avec des détails rigolos, on se sent même capable de rééditer l’exploit avec la pâte à sel !

Animaux en pâte à modeler
Rony Oren.
Le père castor-Flammarion. Collection Les activités du Père Castor.
29 pages. 14,90€. ISBN : 978-2-08-120142-2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Voyage dans le passé de Stefan Zweig

Chaque jour consumé dans le travail déposait quelques petites poussières de cendre sur son souvenir ; il rougeoyait encore, comme des braises sous le gril, mais finalement, la couche grise ne cessait de s’épaissir.

voyage_passé_zweigPremière des nouvelles inédites de Zweig publiées chez Grasset en 2008 et 2009, ce récit nous emporte au cœur du désir et de la passion inassouvie … la recette de l’amour perpétuel ? Pas si sûr …

Louis a gravi l’échelle sociale à la force de son caractère, sa persévérance et un esprit bien tourné qui fait de lui un allié fiable et précieux pour son patron, un riche industriel dont l’empire ne cesse de s’étendre. Ce dernier, tombant malade, souhaite faire de Louis, son assistant, ce qui impliquerait une proximité étroite, conduisant Louis à vivre chez son bienfaiteur.

Ne pouvant refuser cette offre, Louis est contraint de mettre son orgueil de côté, s’étant juré de ne jamais dépendre de quiconque après avoir officié comme précepteur au sein de riches familles après une enfance dans la pauvreté absolue.

Ainsi se passent deux années, deux années au cours desquelles il savoure la présence douce et rassurante de la femme du Conseiller, jusqu’à l’annonce solennelle de ce dernier : il est impératif de développer les affaires au Mexique, pour une telle mission, il se doit de faire appel à son fidèle assistant, son meilleur élément : Louis.

Passée la joie liée à une on-ne-peut-honorable proposition, Louis se sent défaillir … ainsi il ne verra plus sa bien-aimée. La nouvelle de son départ dévoile les sentiments et rapprochent les cœurs. Pourront-ils s’attendre encore deux années, date à laquelle la mission prendra fin ? Louis part au Mexique, ne pensant qu’à son retour … la Première Guerre mondiale se déclare. Les Anglais contrôlant les océans, il ne peut retourner chez lui. Son retour n’aura lieu que 9 années plus tard …

Zweig nous dévoile le récit de ce retour en multipliant les allers-retours dans le passé, dressant ainsi un portrait complet de ces amoureux d’antan et de maintenant, qui ont changé, évolué mais sont restés les mêmes au fond d’eux. Il joue magnifiquement sur l’ambivalence de la continuité dans le changement, apportant ainsi toute sa tension tragique à la nouvelle … car bien plus que la distance, c’est le temps qui aura peut-être raison des amants, qui n’ont pu évolué ensemble. Que faire alors d’un rêve qu’on ne peut abandonner : poursuivre ou laisser aller ? Ces sentiments mêlés et inextricables trouvent une limpidité déconcertante sous la plume de Zweig.

A voir !

Un site complet sur Stefan Zweig

Le Voyage dans le passé

Stefan Zweig. Traduction de Baptiste Touverey
Éditions Grasset. Édition bilingue.
172 pages. 11€. ISBN : 978-2-246-74821-2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petites et grandes histoires des animaux perdus

9782742792139FS.gifIl existe pléthore de documentaires animaliers pour les enfants, seuls quelques uns traitent des animaux disparus, et dans ces derniers peu évoquent des espèces autres que les dinosaures ou les mammouths. Un tout dernier documentaire « Petits et grandes histoires des animaux disparus » présente ces espèces de façon ludique et originale.

Hercule a-t-il tué le dernier lion d’Europe ? Quelle est la légende des castors géants ? Les tigres  vont-ils disparaître ? Ce sont autant de questions auxquelles vous trouverez une réponse dans ce beau documentaire, qui évoque également quelques légendes méconnues du monde entier.

Tout d’abord, votre regard est attiré par la couverture dont le graphisme évoque les anciennes planches de zoologie. Un dodo, un paresseux géant, ainsi qu’un tratratratra nous accueillent dans cet univers d’autrefois … Nous voyageons dans le temps par continent, apprenons les « anecdotes » liées à leur découverte, leur disparition ou à leur quotidien sous la forme d’une planche BD à gauche, complétée par une petite « fiche » de présentation de l’animal, précisant son nom scientifique, mais évoquant brièvement sa parenté avec des animaux encore existants et comment il disparut. Une petite vignette nous donne l’échelle de leur taille comparée à celle d’un homme.

Cet excellent documentaire, illustré et écrit par Hélène Rajcak et Damien Laverdunt, en collaboration avec le Museum d’Histoire Naturelle. Il a reçu le Prix Terre en vue 2010 et Prix Coup de Coeur des Prix Sorcières 2011.

A voir !

le site web d‘Hélène Rajcak.
le blog Citrouille de l’Association des librairies spécialisées jeunesse et du prix sorcières.

Petites et grandes histoires des animaux perdus.
Hélène Rajcak et Damien Laverdunt.
Editions Actes Sud junior
77 pages. 19,50. ISBN : 978-2-7427-9213-9

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une mystérieuse fiancée de Kate O’Riordan

 En fin de compte, ce n’était pas ce que les hommes et les femmes se révélaient être qui les liait entre eux, mais ce qu’ils se révélaient ne pas être. Les failles. Le matériau brut. Les larmes qu’ils versaient la nuit. Les peurs, les vulnérabilités, les rêves qu’ils taisaient. Ce que personne d’autre ne voyait jamais. C’était cela, l’essence de l’amour. Ou quelque chose comme ça. Ou tout à fait autre chose. Selon le jour, l’heure, la minute. Il suffisait d’une minute pour passer de l’amour à la haine. On pouvait continuer. Ou tout arrêter. (…) il n’avait jamais réalisé qu’une relation n’était qu’un début. Jamais une fin en soi. La fin, c’était deux petits vieux tout ratatinés sur un banc à Bournemouth, contemplant la mer, ébahis, se demandant s’ils avaient passé l’épreuve avec succès. Comprenant que oui, tandis qu’ils se partageaient un sandwich oeuf mayonnaise.

9782070789030FS.gifLondres, de nos jours. Angela est une assistante sociale pas comme les autres. « Aspirante » bonne soeur, cela fait près de cinq années, qu’elle officie auprès de soeur Mary Margaret, une mère supérieure peu orthodoxe, ne crachant pas sur le gin et les manières fortes Dans cet accueil pour hommes en détresse, cassés du quotidien, paumés ou dérangés, la jeune femme n’a jamais douté de sa foi, ni de sa destinée, courant d’un malheureux à l’autre, ne comptant ni son énergie, ni sa générosité pour soulager les âmes en peine .. Un ange ! Mais un ange déterminé qui ne comprend pas pourquoi soeur Mary Margaret rechigne à lui faire prononcer ses voeux.
Il faut dire que la jeune femme vient d’une famille peu conventionnelle … quelque peu toquée. Ses tantes envahissantes originales légèrement tyranniques, aspire à la voir devenir bonne soeur. La foi personnelle d’Angela et quelques malaises opportuns les ont confirmé dans cette voie. Aussi c’est avec ardeur qu’elles attendent le jour où elle prononcera ses voeux … Quant à son oncle, Mikey, il est « au grenier », n’y voyez là aucune métaphore, il est effectivement monté au grenier le jour du décès de son père et n’y est jamais descendu depuis. Seule Angela arrive à l’amadouer …

Quant à Robert, notre deuxième protagoniste, il se perçoit comme un raté. Sa mère, Bonnie, une américaine déjantée, qui a conservé l’accent après des années, ne le laisse jamais souffler, et lui rabat les oreilles avec ses petits loupés quotidiens. Quant à son ami Peter, il lui renvoie, bon gré, mal gré, une image resplendissante de réussite sociale : un bon travail, une belle femme, deux beaux enfants, les « filles » de Robert », deux adorables fillettes, qui sont son rayon de soleil. Mais Robert ne voit pas se que cachent les apparences. Il a abandonné sa passion, la peinture, pour devenir restaurateur d’oeuvres d’art, et complète ses maigres revenus par des visites guidées à l’Albert Museum.

Angela et Robert se croisent au détour d’une rue, et leur rencontre respective pourrait bien bousculer ce qui leur semblait figé …

Une galerie de personnages hauts en couleur sans être caricaturaux, touchants et hésitants, des situations cocasses, Kate O’Riordan nous offre un roman divertissant et émouvant qui au-delà de l’histoire d’amour apporte une belle réflexion sur la dépendance et l’apprentissage de la liberté, le choix, la tyrannie de ceux que l’on aime et les indéfectibles liens du sang. De belles pages sont également consacrées à un couple de frère et soeur, orphelins, ballottés de famille en famille, qui se déchirent et s’abîment inexorablement. Poignant.

Irlandaise installée à Londres, Kate O’Riordan a publié son premier livre » Intimes convictions »en 2002, suivi en 2008 et 2009 du « Garçon dans la lune » et « Pierre de mémoire ». Une mystérieuse fiancée est son quatrième roman. Elle écrit également pour le cinéma.

Une mystérieuse fiancée
Kate O’Riordan. Traduction Judith Roze.
Editions Joëlle Losfeld
403 pages. 22,50€. ISBN : 978-2-07-078999-3

A voir !

Le site des Editions Joëlle Losfeld 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Va t’en vilaine bébête !

9782877675727FS.gifQui a donné une bonne leçon à la vilaine bébête qui n’arrêtait pas d’embêter les mignons bébés pucerons? C’est peut-être toi! Sans rire!

Une vilaine bêbête arrive en soucoupe volante … Elle est très bizarre, nous la découvrons au fil des pages, d’abord les yeux, puis ses dents,  sa bouche,  ses mains ainsi de suite. Son repas favori ? Les mignons bébés pucerons ! Comment vont-ils pouvoir lui échapper …

Attention, les enfants vont l’adorer cette vilaine bêbete !! Coloré, avec des découpages et des onomatopées, cet album fera le bonheur des enfants facétieux, qui prendront plaisir à reproduire les bruits de la vilaine bêbête, ainsi que ses mouvements.

Même si l’histoire demeure très simple, elle permet aux enfants, de s’emparer des répliques, de les lire à voix haute, avec gestes et bruitages, un gRand moment de rigolade en perspective !

Ed Emberley a également écrit sur le même modèle « Va t’en, Grand Monstre Vert ! ». Il a près de 80 livres à son actif, et une vingtaine sont encore édités.

A voir !
Le site magnifique d’Ed Emberley (en anglais). Vous y trouverez une version animée de « Va t’en, Grand Monstre Vert », ainsi que des activités de découpage-collage pour différents moments de l’année.

Le site des éditions Kaleidoscope

Va t’en vilaine bébête !
Ed Emberley
Editions Kaléidoscope.
28 pages. 14€. ISBN : 978-2-87767-572-7

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :