Mois : juin 2012

Peau de banane de Lilli l’Arronge

Peau de banane de Lilli l'Arronge.Hubert a englouti toute sa banane, sauf la peau bien évidemment ! Mais le chenapan, au lieu de la mettre à la poubelle, la jette dans la rue. Une petite fille assistant à la scène le rabroue  vertement : cela ne se fait pas ! C’est bien trop dangereux. Imagine un peu ce qui pourrait arriver !
Un homme s’approche de cette peau, marche dessus, l’envoie par mégarde sur le visage d’une dame âgée passant par là, tombe à la renverse dans une brouette, pendant que l’homme cogne l’échelle d’un peintre rénovant une façade … Tel un jeu de domino, la ville devient le lieu de scènes ubuesques, car bientôt le chaos un peu dingo y règne.

Voilà un drôle d’album qu’on ne se lasse pas de regarder ! Peu de textes, mais des images fouillées, pleines de petits détails que l’on prend plaisir à découvrir ou redécouvrir. Un album bonheur au look rétro plein de facéties. Dès 3 ans.

Peau de banane.
Lilli l’Arronge.
Ecole des loisirs.
24 p. 12,20€. ISBN : 9782211202121

A voir !

Le site de l’Ecole des Loisirs

Rendez-vous sur Hellocoton !

Désaccords imparfaits, de Jonathan Coe.

Ce recueil représente toute ma production de nouvelles au cours des quinze dernières années, ce qui relève un peu de la plaisanterie. (…) Car il ne m’est pas facile de faire court, justement. Ce qui m’attire, dans la fiction, c’est plutôt la complexité, le panorama, et chez moi, il est plus fréquent que des idées nées sous forme de nouvelles (…) prennent l’épaisseur d’un roman. »
Jonathan Coe

Désaccords imparfaitsQuatre textes de Coe, rassemblés dans un recueil inédit, après une publication échelonnée entre 1995 et 2005.
Une commande spéciale de Gallimard, qui permet de découvrir à nouveau ces textes, trois nouvelles et un article publié dans les Cahiers du Cinéma, montrant à quel point nos vies peuvent être sur le fil du rasoir, basculer d’un moment à un autre, par une parole donnée, un geste contenu. Le poids de nos actes manqués ont une résonance étrange dans ces histoires, où le lecteur est interpellé, comme 9e et 13e. Enfance, âge adulte, les revers de la médaille n’attendent pas le nombre des années.

Un recueil émouvant remarquable d’introspection et de sensibilité. L’ensemble peut paraître parfois inégal ou décousu, mais la prose courte de Coe offre de véritables moments de jubilation malgré tout.

Une mention toute particulière pour la nouvelle « Journal d’une obsession », véritable hymne à la passion de Coe pour le réalisateur Billy Wilder.

Désaccords imparfaits.
Jonathan Coe.
Editions Gallimard.
99 pages. 8,90€. ISBN : 9782070133628

 A voir !

Le site de Jonathan Coe.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :