centenaire.jpg

Ce centenaire est l’occasion de redécouvrir l’oeuvre de ce peintre surréaliste mexicain. Une peinture poétique, mais également dure comme peut l’être la vie. En effet, les épreuves n’ont pas épargné Frida Kahlo.

Après un dévastateur accident de tramway dont elle ne se remettra jamais physiquement, Frida redécouvre pendant sa convalescence la peinture. Les opérations se succèdent et se considérant comme une charge pour sa famille, elle cherche à recouvrir son autonomie. Afin de ne pas perdre de temps avec la peinture si elle n’est pas faite pour cela, elle demande son avis à un autre célèbre peintre mexicain, Diego Riviera, muraliste. Convaincu de son talent, elle évolue alors dans le milieu de l’artiste. Partageant le même atelier et la même foi dans le communisme, ils se marient. Une vie conjugale qui sera trépidante, marquée par l’infidélité de Diego, celle de Frida, l’impossibilité d’avoir des enfants, un séjour à « Gringolandia », la rencontre avec Trotski, un parcours artistique qui sort de l’ombre de son mari et la reconnaissance des Surréalistes menés par André Breton. Le portrait d’une femme qui n’a jamais cessé de souffrir mais aussi de lutter, au caractère bien trempé ! Mais Frida est également un peintre reconnu de son vivant, qui verra la mise en place d’une rétrospective de son oeuvre dans son cher pays natal, peu de temps avant sa mort. Petite anecdote qui illustre bien le tempérament et la force de Frida : le médecin lui ayant interdit de quitter son lit – et donc ne pouvant assister à sa rétrospective – elle fera déplacer son lit au lieu d’exposition … sans le quitter !

Frida, de Julie TaymorParmi mes coups de coeur documentaires sur ce peintre, il y a la biographie de Frida Kahlo par Hayden Herrera, qui montre bien son difficile et attachant parcours, son extrême force et sa sensibilité de femme loin d’être épargnée, qui se traduit dans ses toiles, souvent qualifiées de « dures », qui pour
certains ne sont pas esthétiques, mais tellement porteuse de sens et de douleur.A voir également le film qui en a été adapté :
Frida, de Julie Taymor, avec une excellente Salma Hayek, qui livre une composition tout en justesse. Une reconstitution fidèle, servie par une magnifique bande-originale
(superbe Burn It Blue de Caetano Veloso), et des trouvailles de toute créativité pour animer les toiles.

Frida
Hayden Herrera
LGF éditeur. Collection « Le livre de poche » N°4573
704 pages. 8€. ISBN : 2253145734

Frida, Gallimard DécouvertesPour une découverte plus rapide mais assez complète,
le N°512 de la collection « Gallimard Découvertes ».


A lire également pour approfondir :

Diego et Frida
Jean-Marie Gustave Le Clézio
Frida Kahlo par Frida Kahlo Edition Gallimard. Collection « Folio » N°2746
308 pages. 7.20€. ISBN : 2070389448

Frida Kahlo par Frida Kahlo
Edition Bourgois.
28€. ISBN : 2267019353

Friad, éditions TaschenPour découvrir son oeuvre, l’excellente, concise et
abordable édition Taschen :

Frida Kahlo
Andrea Kettenmann
96 pages. 6.99€. ISBN : 3822859427

Frida Kahlo, éditions Palette
Pour les enfants, aux éditions Palette :
Frida Kahlo.
Edition Palette. Collection « L’art et la manière.
17€. ISBN : 291571018X

Rendez-vous sur Hellocoton !