holmesCet été est un peu particulier, j’arrive à lire mais ai peu de temps pour arriver à me poser et écrire. Il faut dire que partant en vacances, j’ai fait une déconnexion numérique fort appréciable 😁 Un vrai bonheur que d’échapper à l’horloge et aux écrans ! Alors avant le flux de la rentrée littéraire, voici une jolie découverte en bande dessinée : la série Holmes.

Cette série en cours propose déjà quatre  livres et propose d’explorer « l’après Holmes ». Pour les non-aficionados du personnage d’Arthur Conan Doyle, il faut savoir que le succès de ses enquêtes fut tel qu’il tenta une première retraite de son personnage, mais face à la pression du public, il écrivit  les Nouvelles Enquêtes de Sherlock Holmes. Cependant ce ne fut pas encore assez, et Conan Doyle ne vit alors qu’une seule issue : éliminer son personnage. Un acte radical mais peut être pas irréversible. En effet, il choisit de le faire disparaître aux Chutes de Reichenbach dans une lutte au corps à corps avec son ennemi de toujours le professeur Moriarty.

C’est le point de départ de notre série, dans laquelle Brunschwig choisit d’explorer l’après Holmes. Avant de disparaître, celui-ci eut le temps de laisser à son compère et ami le docteur Watson une lettre expliquant le contexte de sa disparition. Cette lettre de Conan Doyle est notre porte d’entrée dans cette nouvelle enquête. Pourquoi une telle lutte ? Quel était la raison de ce animosité entre Holmes et Moriarty, anciennement son professeur ? Qui peut prendre la relève ? Alors que pour Mycroft le frère de Holmes, Sherlock, héroïnomane, ne supportait pas de perdre ses capacités intellectuelles et détruit les documents hérités, pour Watson les pistes se brouillent et le passé de son collaborateur se dévoile au cours d’une enquête qui le mènera avec sa Femme en Europe, au coeur de la famille Holmes. Les deux hommes se font face à face, l’un tentant de camoufler la prétendue folie de son frère, le second souhaitant lui rendre un ultime hommage en résolvant ce funeste mystère.

Pour ma part, la couverture sombre et léchée de Cecil a été un coup de coeur esthétique immédiat, j’ai été séduite d’emblée par son univers graphique. Véritable enquête, j’ai très vite été absorbée par le récit qui vous entraîne par son rythme et son originalité. L’approche de Luc Brunschwig est très respectueuse de l’univers de Conan Doyle tout en proposant à son tour une prolongation captivante de l’œuvre. Ce regard neuf sur la jeunesse et la famille de Sherlock complète à merveille la biographie du célèbre détective. Cette intrigue n’a pas à rougir de l’original. Une série addictive dont j’attends la suite impatiemment.

Holmes
Cécil & Brunschwig
Editions Futuropolis

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !