ils ne sont pas comme nousCe court roman ouvre une nouvelle page des éditions Alzabane, avec le lancement de la collection « Histoires d’en penser », qui succède aux « Histoires d’en rêver ». Avec toujours autant de brio, car Ils ne sont pas comme nous , vous emmène en 1938 et vous malmène par la violence de l’Histoire vraie, dénoncée ici avec des mots justes « Pas comme nous », « pas comme vous ».
1938. Hitler est déjà au pouvoir depuis déjà cinq années, et la machine machiavélique qu’est la Solution Finale qui sera lancée « officiellement » en 1941, débute insidieusement avec les tests de gazage du Zyklon B sur les aliénés, les handicapés et les prisonniers de guerre soviétiques notamment ; gaz qui accomplira son sinistre ouvrage dans les camps d’Auschwitz et de Majdanek. C’est cet épisode horrible de la Seconde Guerre mondiale, que Jean-Sébastien Blanck narre du côté des malades mentaux, ces incurables auxquels on ne peut qu’offrir une euthanasie miséricordieuse (ce qu’Hitler présente clairement dans une brochure largement diffusée « Die Freigabe der Vernichtung lebensunswerten Lebens » / La permission d’éliminer les vies qui ne valent pas la peine d’être vécues). Cette opération nommée « 14f13 » se déroule de 1941 à 1945 (source : http://www.aidh.org)

Mais cette vérité crue ne surgit que dans les dernières pages de ce texte choc. En s’attachant avant tout aux personnages, à travers le regard d’un journaliste venant réaliser un reportage (qui est plus probablement confié aux bons soins de l’institut par ses proches, mais cela seul le lecteur le sait), c’est tout un visage de l’Humanité qui nous est donné de découvrir et de voir détruit. Quels sont les véritables fous de cette (h)Histoire ? Reinhardt qui se prend pour le docteur ou le docteur à la botte des nazis qui livre ses patients et accepte ce jeu d’apprenti sorcier ?
Un texte vif et profond sur la barbarie et la folie absolue qui tient de bout en bout le lecteur en haleine. Déjà plébiscité dans les collèges et les lycées pour sa qualité littéraire et pédagogique, Ils ne sont pas comme nous, est à conseiller vivement à ces jeunes lecteurs.

Remarquables illustrations également de José Ignacio Fernandez, conçues comme un reportage photo/court-métrage, en noir et blanc et sépia, qui déclinent cet univers sombre.

Ils ne sont pas comme nous.
Jean-Sébastien Blanck.
Editions Alzabane.
59 pages. 13.50€. ISBN : 978-2-35920-000-3

imageA voir !

Vous pouvez en feuilleter quelques pages sur le site des Editions Alzabane
Un interview récent de Jean-Sébastien Blanck sur le blog de la Luciole masquée

Rendez-vous sur Hellocoton !