resistance.gifHistoire et mémoire familiale sont au centre de ce one-shot en noir et blanc. Stéphane Levallois n’a jamais connu son grand-père. Seules quelques paroles de son entourage lui laissent deviner qui était cet homme à qui il ressemble tant, mais qu’il ne peut s’empêcher de se représenter comme un sanglier, robuste et carré : 1942, la France est occupée et divisée, comme ce village tourangeau de Selles-sur-Cher, où résistants et collabos se côtoient.  Bernard, le grand-père de Stéphane, fait « sa » résistance, tout d’abord en jouant des tours à ses amis, car il demeure un bon vivant, mais également avec de engagements plus profonds et une prise de risques croissante, en cachant des armes sous ses salades, en aidant des amis à échapper à la S.T.O. … Dans un temps, où chaque geste prend un sens et un poids particulier, et malgré sa prudence, il se méfie à juste titre de son voisin, le père marmouset …
La résistance du sanglier est un magnifique hommage à ce grand-père inconnu, et à tous ces actes héroïques, petits et grands qui ont été réalisé par les Résistants. Un véritable travail de collectage auprès des membres de sa famille, a permis à Stéphane Levallois de restituer une image fidèle du défunt, mais aussi des ambiances de cette France occupée qui se déchire.
Le parti pris esthétique du lavis renforce l’intensité de ces heures sombres, chaque case porte en elle une véritable émotion allant crescendo, avec une arrestation insoutenable, et conclusion finale bouleversante, qui nous donne de voir le vrai visage de cet homme, fort et droit. Cette chronique familiale particulière éclaire un pan de l’Histoire universelle avec beaucoup de délicatesse.


La résistance du sanglier

Stéphane Levallois
Editions Futuropolis.
118 pages. 23€. ISBN : 978-2-7548-0184-3

A voir !

Le site des Editions Futuropolis

Rendez-vous sur Hellocoton !