Cette citation devenue une légende ou presque est désormais le titre d’une bande dessinée corrosive.

Max, RMIste « professionnel »,  vit avec trois potes : Carl joue sur sa console à longueur de journée, Adrien est graphiste et auteur de BD, et Fanny, la fille de la bande, fait des études de psycho. Un brin flemmard, un brin looser, ils vivent ensemble pour le meilleur et le pire. Le pire ne tarde pas à venir en la personne d’un contrôleur de la CAF, particulièrement alerté par la situation de ce jeune homme qui aurait perdu ses deux bras Afghanistan (sic). Face à une expulsion latente, cette bande de joyeux drilles va devoir trouver du travail et c’est pas gagné. Entre petits boulots et grosses flemmes, les plans galère se multiplient …
Humour caustique et de situation sont au rendez-vous dans cette BD sans prétention qui rappellera le cocasse quotidien auquel se confrontent de nombreux (trop ?) jeunes « en devenir » : ANPE inadaptée, jobs foireux et stages lobotomisants …


La route est droite mais la pente est forte

Editions Le Cycliste
93 pages. 13€. ISBN : 978-2-352-73013-2

A découvrir !
Le blog de l’auteur sur lequel vous pourrez découvrir également la BD The Telhouët way of life, l’histoire d’un parisien qui s’est installé en Bretagne http://raphvdd.free.fr/laroute/laroute.php

Rendez-vous sur Hellocoton !