Ce bonheur rendait dérisoire le désir des hommes de dominer, de tuer, de posséder, pensa Volski. Car ni Mila ni lui-même ne possédaient rien. Leur joie était faite de choses qu’on ne possède pas, de ce que les autres avaient abandonné ou dédaigné

 

Vie d'un inconnu Andrei MakineChoutov, écrivain quinqua désabusé, est en deuil d’un amour perdu, celui de Léa, une jeune femme rencontrée il y a deux ans, au détour d’une cabine téléphonique. Désormais vidé peu à peu de sa peine, au fur et à mesure qu’elle vide son appartement, il se souvient d’un premier amour, qui lui faisait murmurer cette phrase de Tchekov « Je vous aime, Nadenka. » Ne pouvant faire face à un ultime passage de Léa avec son nouveau compagnon, il se lance tel un pèlerin dans un voyage nostalgique à la rencontre de ce premier amour. Celui-ci se déroulera différemment de ce qu’il envisageait : la ville de Pierre vit au rythme des célébrations de sa naissance dans une frénésie qui ne semble jamais discontinuer. Frénésie de ses habitants qui n’ont de cesse de courir après l’argent, frénésie d’une superficialité galopante qui tranche allégrement à la Saint-Pétersbourg d’avant la chute.

Elle est désormais bien loin, la Russie qu’il a connu, ainsi que cette femme, devenue une business-woman aguerrie, à la tête d’un complexe hôtelier et dont la préoccupation principale est de réussir à récupérer l’étage entier où elle réside, en recasant un à un les anciens locataires de cette communalka. Le dénouement se rapproche : prochainement Volski, le dernier résident, grabataire et muet, va être « déménagé ». Totalement ignoré, Choutov aperçoit de temps à autre sa main sur un livre, une main qui semble l’intriguer, montrant toute l’humanité de cet homme.
Afin de rendre service au fils de cette première muse, Il s’improvise un soir garde-malade bon an mal an. Mais c’est une rencontre d’homme à homme qui a lieu : le sinistre Volski, n’a pas perdu la parole, et lui raconte une épopée, celle de sa vie, celle d’un homme inconnu …

Ce livre grandiose vous immerge dans un voyage en Russie, du siège de Léningrad jusqu’à nos jours, à travers les pas de Volski, chanteur et militaire, qui s’est retrouvé pris dans le tourbillon  historique de son pays, comme beaucoup d’autres, anonymes, courageux et héroïques. Sans concession pour son pays, Andreï Makine livre une épopée magistrale à couper le souffle. Son esprit incisif et la force de sa plume vous feront sortir de vous-mêmes, haletants au fil des pages. Un chef d’oeuvre.

La Vie d’un homme inconnu
Andreï Makine
Editions Seuil
292 pages. 21€. ISBN : 978-2-02-098296-2

 

A voir !
Le site de l’auteur http://andreimakine.com/
Le site des éditions du Seuil

Rendez-vous sur Hellocoton !