Il n’y a rien de bien original à comparer une personne à un caméléon, par quoi on entend quelqu’un qui peut changer de couleur selon son environnement. En fait, rares, sont ceux qui en sont capables. En revanche, il existe des dizaines de milliers de papillons – d’hommes et de femmes comme Eve dotés de deux livrées complètement différentes – l’une pour attirer, l’autre pour se camoufler – et susceptibles de se changer en une seconde, d’un simple battement d’ailes.

Les règles du jeu amour towles

31 décembre 1937, au cœur du Greenwich village, Katey et Eve, deux tourbillonnantes colocataires, décident de sortir et de s’encanailler en cette vieille de Saint-Sylvestre. Peut-être de charmants garçons leur offriront une agréable compagnie et quelques martinis. Elles rencontrent dans un club de jazz à la mode, Tinker Bell, banquier de son état, plutôt friquet et un brin mal à l’aise en ce lieu. Les trois compères sympathisent et cette nouvelle année bouleversera leur vie. Car si Tinker semble appartenir à cette jeunesse aisée, Katey et Eve aspirent à rejoindre les cercles dorés des privilégiés. Katey, trentenaire et dactylo dans un cabinet d’avocats recherche des jours meilleurs au cœur de ce Wall Street palpitant. Cette soudaine rencontre avec Tinker offre aux deux jeunes femmes l’espoir de se rapprocher des cercles dorés. Katey n’est pas insensible au charme de Tinker, qui apprécie l’humour et l’esprit de cette jeune femme qui cache ses origines modestes derrière cette verve mordante. Eve, quant à elle, brille par sa fantaisie et son spontané. Les deux jeunes femmes savent bien que les règles du jeu du trio changeront. Mais elles n’imaginent pas encore que cela soit si abruptement lors d’un accident de voiture. 1938 modifie la donne, chacun devra faire face à ses fragilités, à ses failles mais aussi à ses mensonges.

Une ambiance de l’entre-deux-guerres jazzy dans un New York en perpétuel éveil … Un air de Francis Scott Fitzgerald ? Son évocation poursuit l’auteur et celui-ci n’a pas à rougir de la comparaison, même si celle-ci peut peser sur les épaules d’un écrivain ! Amor Towles ressuscite d’une main de maître cette belle époque dans un premier roman rafraîchissant et divertissant. Il mène son intrigue avec progression et efficacité. Les dialogues sont jubilatoires et incisifs, l’ensemble équilibré et les descriptions font appel à tous vos sens. Towles donne également une consistance certaine à ses personnages, riches en complexité et aspirations, dans une ville non moins paradoxale, acceptant le melting-pot mais s’arc-boutant également sur l’appartenance sociale. Décortiquant celles-ci, il offre un portrait cinglant d’une génération qui chercha un sens dans la réussite, quitte à se compromettre, derrière the rules of civility. Et une mention spéciale pour la référence à Thoreau et son Walden ou la vie dans les bois.

Les Règles du Jeu a été récompensé du Prix Fitzgerald 2012. En espérant que Towles sera confirmé la vivacité et l’énergie de ce premier roman … Ce que vous pourrez découvrir si vous vous lancez dans la lecture de e-book Eve in Hollywood

Les Règles du Jeu.
Amor Towles
Albin Michel.
512 p. 23,20€. ISBN : 9782226239983

Rendez-vous sur Hellocoton !