nulle et grande gueuleVoilà un roman pour adolescents qui marque par la plongée réaliste faite dans leur univers. Certes, il s’agit d’un roman américain dont l’intrigue se déroule à New York, avec quelques particularismes locaux made in USA, mais la justesse du ton, montre bien une universalité de l’adolescence. La large palette des thèmes abordés, nombreux et variés, reflètent les préoccupations et interrogations des adolescents : le mal-être, la rumeur, la popularité, l’amitié, les épreuves, la confiance, la vérité, la solidarité, l’isolement, les relations parents-enfants … Les portraits des deux principaux protagonistes sont justes et ne versent pas dans la caricature, aussi nombreux devraient être les lecteurs qui se reconnaîtront à travers certains traits de caractère. Matt et Ursula, sont tous deux d’autant plus attachants, que nous pouvons suivre leurs réflexions profondes, les différents chapitres alternant les points de vue entre eux deux. Le « Happy ending » final est prévisible, dommage, car c’est bien là la seule faiblesse de ce roman qui ménage un bon suspens jusqu’aux dernières pages. Peut-être attirera-t-il plus les ados les plus jeunes (12/14 ans).

Joyce Carol Oates a un regard incisif sur les tracas quotidiens de jeunes ne s’acceptant pas et démonte à merveille les processus conduisant à la rumeur. Elle est une des grandes figures de la littérature américaine : membre de l’Académie américaine des Arts et des Lettres depuis 1978, elle a une production littéraire prolifique (30 ouvrages) et a reçu le Prix Femina étranger 2005 pour son roman Les Chutes. Elle publie également sous les noms de Rosamond Smith et Lauren Kelly.

Nulle et Grande Gueule
Joyce Carol Oates. Edition Gallimard Jeunesse.
236 pages. ISBN : 2-07-053684-X. 11.50€.

A voir !

Le site des éditions Gallimard Jeunesse 

Rendez-vous sur Hellocoton !