Astrid Bromure, comment dézinguer la petite souris

Astrid Bromure

Et si c’était la véritable histoire non-officielle de la petite souris …

Astrid Bromure est une jeune fille de bonne société, entourée d’une cuisinière, Madame Dottie, et du majordome Benchley, qui veillent au grain lors des absences de ses parents. Entourée également du chat Gatsby et du chien Fitzgerald, elle n’arrive cependant pas à tuer son ennui du haut de sa très chic maison, perchée au plus d’un immense gratte-ciel new-yorkais. Or la patience n’est pas ce qui caractérise la jeune enfant … habituée d’ailleurs à être occupée ou à s’occuper en faisant des bêtises. Il faut dire qu’elle a du répondant et un sacré caractère attendrissant et un brin agaçant.
Fort heureusement, un évènement inattendu va sauver la jeune fille de son ennui au grand dam de ses gardiens : elle a une dent qui bouge ! Mais pas question de croire à ces bêtises de petite souris, elle compte bien prouver sa non-existence ou bien à l’attraper ! Ce qu’elle attrape la laisse pantoise : un tube de dentifrice chocolat-vanille que ses compagnons de tous les jours se défendent bien d’avoir déposé. Une enquête en vue par l’impertinente curieuse …

Astrid Bromure
Astrid Bromure : comment dézinguer la petite souris / Fabrice Parme, ed. Rue de Sèvres

Des enfants et des parents gâtés

Voilà une bien rafraîchissante bande-dessinée jeunesse ! D’abord, elle m’est arrivée dans les mains par hasard, ramenée par une jeune lectrice du même âge que ma fille. J’ai alors vite craqué pour le dessin, puis par le titre qui n’était pas sans me rappeler les albums Comment ratatiner les loups / les sorcières. Succès assuré à la maison donc en prévision, mais dans les faits ? C’est un carton plein auprès de l’aînée et de mini-pousse. Fille ou garçon, elle a été dévorée et partagée : de jolis moments d’humour sont mis en scène, les textes sont irrésistibles et par sa verve la petite peut faire penser parfois à un Pico Bogue.
Le dessin fait revivre une époque surannée avec un charme art-déco discret mais assumé. Enfin, ce qui est non négligeable, non seulement l’histoire de la petite souris n’est pas traitée de façon doucereuse, mais toute une réflexion est proposée autour de la publicité.

Une BD qui fait rire et réfléchir, un album déjanté et pétillant à souhait, une lecture parfaite !

Si vous êtes conquis, deux autres tomes vous attendent : Comment atomiser les fantômes et Comment épingler l’enfant sauvage. Un quatrième tome : comment lyophiliser le monstre du Loch Ness est en préparation.

Astrid Bromure : comment dézinguer la petite souris
Fabrice Parme
Editions Rue de Sèvres
30 pages. 10,50€. ISBN :9782369811404

Fabrice Parme
Editions Rue de Sèvres

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit pays de Gaël Faye

Je pensais être exilé de mon pays. En revenant sur les traces de mon passé, j’ai compris que je l’étais de mon enfance. Ce qui me paraît bien plus cruel encore.

Petit Pays Gaël FayeUne critique de plus ? Je ne saurai dire le nombre de critiques parues sur ce petit bijou, mais si d’habitude j’affirme que ce n’est pas forcément le nombre qui font la raison, il est évident que le cas échéant, il s’agit de l’exception qui confirme la règle. Il faut lire Petit pays pour découvrir une histoire bouleversante, celle d’enfance, écrite  avec poésie, à fleur de peau, mêlant tendresse et nostalgie. Petit Pays est un texte délicat comme l’Histoire du génocide rwandais, qui enfle et prend sa place dans la vie de ce jeune garçon de 10 ans, qui rêve de devenir mécanicien pour réparer les choses.
Nous sommes de la même génération, et le génocide rwandais fait partie de mes premiers souvenirs historiques télévisuels avec la Chute du Mur de Berlin. 10 ans et un regard qui ne comprenait pas grand chose à cette histoire d’hommes, un effroi face aux images des charniers et des corps dans les fleuves. Des adultes, mais des enfants ?
C’est donc avec une émotion certaine que j’ai lu ce court roman, d’un enfant comme moi, qui vécut ces évènements. Malgré la violence des évènements dont Gaël Faye nous protège en les tenant à distance avec ce regard d’enfant, vous découvrirez un pays aux odeurs et aux goûts ensorcelants, vous associerez les bougainvilliers à son quartier à Bujumbura, les impasses aux jeux d’enfant. C’est une histoire d’enfance, vous dis-je, Un souffle de vie, malgré la noirceur des évènements auxquels sont confrontés Gabriel et sa bande de copains. Vous y trouverez donc des jeux d’enfant, des luttes de territoires à la hauteur de petit d’homme, des rires, des émois … et du chagrin aussi face à un monde qui s’efface laissant place à une incertitude et un vide. Une question bien universelle développée par un grand livre.

Petit Pays est le premier roman de Gaël Faye qui est habitué à manier la plume en tant que musicien et slammeur. Je vous laisse découvrir ses talents avec la chanson « Petit pays » tiré de son album « Pili-pili sur un croissant au beurre » (2013)

Petit pays
Gaël Faye
Editions Grasset
224 pages. 18€. ISBN 9782246857334

Les éditions Grasset
Un extrait de Petit Pays
Gaël Faye

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :