Le médecin et l’écrivain font le même métier: ils lisent des signes. Que ces signes soient émis par le corps ou par le monde, il s’agit toujours de les déchiffrer et de les interpréter. Pour soigner comme pour écrire, il faut avoir un regard aigu, une sensibilité aux signes les plus subtils et une grande capacité à les réfléchir. L’écrivain possède un avantage: il a le temps. Le médecin, lui, doit, en outre, être rapide.

philippeComme je l’ai annoncé dans mon précédent article sur Tom est mort de Marie Darrieusecq , j’ai donc lu Philippe de Camille Laurens.
Ce court témoignage de Camille Laurens est un poignant récit du l’atroce perte de leur enfant par une mère et un père pour négligence et incompétence du médecin accoucheur. Car Philippe vit deux heures. Mais Philippe vivait avant et continue de vivre avec eux, tandis que face à une telle douleur, l’entourage se tut et tue une seconde fois cet enfant, entre abstraction et omission, car qu’est-ce que deux heures dans la vie d’un homme. Or deux heures c’est la vie de Philippe, mais sa vie est aussi composée de toute cette attente dans le corps maternel, les rêves de bonheur nourris par ses parents et qui ne verront pas le jour.
Philippe est une bouleversante lettre d’amour de Camille Laurens à son enfant. Souffrir, comprendre, vivre, écrire. Quatre mots, mais une famille brisée. C’est avec effarement et accablement, que nous lisons les extraits du rapport réalisé suite à la mort de Philippe. Philippe est un récit dur mais magnifique.
Philippe et Tom est mort restent pour moi deux livres bien distincts. Le thème central est le même, mais le traitement tellement différent. L’authenticité confère au récit de Laurens une force bien plus importante : comme ne pas être touché en plein coeur par cette histoire vraie, cette histoire qui peut se répéter ? Mais de par leur structure narrative et leur « contenu » même, ils demeurent deux identités différentes avec leur propos. L’un n’enlève rien à l’autre.
A lire sur le plagiat, cet interview très intéressant d’Hélène-Maurel Indart, auteur de Plagiats. Les Coulisses de l’Ecriture

Philippe
Camille Laurens
POL Editeur. 10e. ISBN : 2-86744-472-1

Rendez-vous sur Hellocoton !