Le but de l’art est de déranger. De planter une épine dans le coeur. Ce que le coeur fait ensuite, ce n’est pas le problème. C’est assez qu’il sente l’épine.

saveurs assassinesCe polar allie plaisirs gastronomiques et analyse psychologique. Kalpana Swaminathan nous plonge dans un week-end improbable de plaisirs du palais entre personnes qui ne se connaissent pas, provenant de différents horizons, mais évoluant dans l’upper-class et la jet-set indienne, la fameuse « page 3 » consacrée aux célébrités dans les journaux de Bombay1. Cela n’est pas sans incidence sur les profils psychologiques, l’esprit de caste et de classe au sein même d’une même caste reste prégnant.
Habilement écrit et rondement mené, ce roman est une véritable invitation au voyage au sein de la cuisine indienne notamment. En plaçant l’intrigue délicatement et fugacement, l’auteur nous met progressivement l’eau à la bouche, jusqu’au huis clos final, lors duquel les masques tombent. Mise en scène de soi, théâtralité et dissimulation fléchissent face à la perspicacité de Miss Lalli, une sexagénaire, qui s’en avoir l’air, garde l’oeil ouvert et le bon sur tout ce petit monde. L’enquête ne manque pas de piquant. Les personnages sont hauts en couleurs et l’écriture de Kalpana Swaminathan est purement savoureuse : son univers est non seulement coloré et chatoyant, mais tous les sens sont à l’honneur dans ses descriptions. Un roman qui se lit avec plaisir, goulûment même.

Salué comme le premier polar indien écrit en anglais, ce premier tome ouvre la voie à une série « Les Enquêtes de Miss Lalli », en espérant que l’audace de Kalpana Swaminathan fasse des émules parmi les écrivains indiens.

1 Titre original : The Page3 Murder

Saveurs Assassines

de Kalpana Swaminathan
Editions Le Cherche Midi. Collection « Ailleurs / Domaine indien »
348 pages. 17€. ISBN : ISBN : 978-2-7491-0954-1

Rendez-vous sur Hellocoton !