Je venais de me diagnostiquer un amour et je savais par expérience les épuisements à venir. Quand on a deux coeurs en soi, les risques d’infarctus doublent.

qui se souvient de david foenkinosDerrière cette question angoissée, se cache une facétie sans faille d’un auteur drôle et talentueux.
Cet auteur vous l’avez peut-être déjà croisé au détour de ses pages, notamment Le Potentiel érotique de ma femme, ou En cas de bonheur.
Ce potentiel, à double titre, l’a couronné d’un véritable succès, après des débuts déjà fortement prometteurs (son premier roman – L’Inversion de l’idiotie – a reçu le Prix Mauriac de l’Académie française en 2002). Mais voici que les temps passent, le succès de fâne et l’auteur s’interroge : pourquoi m’a-t-on oublié ? Véritable crise identitaire ? Est-il réellement oublié ? Dans cet ouvrage autocentré, David s’amuse à nous promener dans le temps … et à partager une année aride de la vie d’écrivain. Sorte de biographie, nous rentrons dans la vie imaginée ou réelle de cet « écrivain à échecs », laissé pour compte, rarement invité, ayant perdu l’inspiration. Plus une ligne. Rien. Nada. Cela n’est pas sans conséquences sur sa carrière ou sa vie de famille, qui commence alors à battre sérieusement de l’aile.
Mais un voyage salvateur en Suisse, tant chérie dans son oeuvre, lui permet de renouer avec l’Idée, précieuse et fugace. Gardée bien au chaud pour être partagée en avant-première avec son épouse, elle s’enfuit au détour d’une dispute … Pour ne plus jamais revenir ? David se lance à sa poursuite, fera des tours et des détours dans sa condition d’écrivain, d’époux et de père, au long d’un chemin tortueux, drôle et passionnant …
Se jouant des codes de l’autofiction, David Foenkinos dépasse avec talent le récit faussement nombriliste pour évoquer avec fantaisie l’atroce légèreté de la condition de l’écrivain, à la merci de son imagination, ou plutôt de son manque d’imagination et de la feuille blanche qui en naît. Cette poursuite après ce qui fût, une idée, une célébrité, est une course ironique et tendre, qui mènera également le lecteur par le bout du nez ! A lire absolument !

Qui se souvient de David Foenkinos ?
David Foenkinos
Editions Gallimard. Collection « Blanche »
180 pages. 16.90€. ISBN : 2-07-078491-2

A lire !

imageSon interview sur lelibraire.org, détaillant la genèse de Qui se souvient de David Foenkinos ?
Un jeu de Questions-réponses avec Shadi Biglarzadeh sur le site alalettre.com 
Sa présentation et un dernier interview à l’occasion de la sortie de La Délicatesse pour cette rentrée littéraire 2009 et les premières feuilles de la Délicatesse, tout cela sur le site des éditions Gallimard.

Rendez-vous sur Hellocoton !