Catégorie : Ecouter

David Gray : White Ladder

white ladder

Cet album, paru en 1999, possède de nombreuses pépites, dont l’une est l’agréable et originale  alchimie qui naît entre folk, pop, et une pointe d’électro liée à sa guitare acoustique. Propre à l’introspection, l’artiste mancunien développe des titres doux-amer, poétiques et mélancoliques. D’une profondeur et d’une grande qualité, les textes ainsi que les arrangements sont soignés, ciselés, ce qui fait dire à Joan Baez qu’il est « le meilleur parolier depuis Dylan ». White Ladder valut à Gray un double album de platine aux Etats-Unis et un Grammy de la Meilleure Révélation. A noter la reprise plaintive de « Say Hello, Wave Goodbye » des Soft Cell.

La scène anglaise recèle de nombreux talents, mais rares sont les personnes qui connaissent David Gray. Après des débuts dans des groupes punk-rock. Il explore alors de nouveaux styles de composition jusqu’à trouver sa propre plume … poétique ! Après un passage à Londres, il conclut un contrat de production avec Hut Records et Caroline Records pour les Etats-Unis. L’album Birds Without Wings sort en 1992, puis suit A Century Ends. Son style prend de l’ampleur et se démarque entre colère et passion, amour et solitude. En 1994, Flesh rencontre un succès phénoménal auprès de son public. Bientôt il signe avec EMI Records et il commence à percer en Irlande. Sell, Sell, Sell sort en édition limitée et Gray se voit reprendre les routes pour de tournées lors desquelles il fait les premières parties de Radiohead et du Dave Matthews Bans. Après de nouvelles complications avec ses nouveaux producteurs, Gray est contraint d’autofinancer son 4e album, White Ladder, qui paraît dans sa propre maison de disques, IHT Records en 1998. Cet album brillant représente un grand bond en avant dans la carrière de Gray. Il atteint tout de suite le Top 30 de charts irlandais et est nommé plusieurs fois « Album de platine ». En 2002 un nouveau opus paraît : New Day At Midnight, qui remporte également un franc succès. Pour son album Life in Slow Motion (2005), il travaille avec le producteur de Björk et de Rufus Wainwright.

Extrait live « Babylone » de White Ladder :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gaelic Storm

gaelic stormUne toute dernière découverte ce week-end pour ma part, Gaelic Storm, groupe celtique basé en Californie et ses rythmes enivrants  ! Si vous n’êtes pas passés à côté du blockbuster Titanic, vous les avez déjà entendu, car la scène de danse irlandaise, ce sont eux !

Voici un extrait de leur album coup de coeur « Special Reserve », d’une énergie brute et entraînante ! Ils seront au prochain Dublin Irish Festival, qui aura lieu les 6.7,8 août 2010.

A voir !

http://gaelicstorm.com/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :