Catégorie : Le coin des kids

Astrid Bromure, comment dézinguer la petite souris

Astrid Bromure

Et si c’était la véritable histoire non-officielle de la petite souris …

Astrid Bromure est une jeune fille de bonne société, entourée d’une cuisinière, Madame Dottie, et du majordome Benchley, qui veillent au grain lors des absences de ses parents. Entourée également du chat Gatsby et du chien Fitzgerald, elle n’arrive cependant pas à tuer son ennui du haut de sa très chic maison, perchée au plus d’un immense gratte-ciel new-yorkais. Or la patience n’est pas ce qui caractérise la jeune enfant … habituée d’ailleurs à être occupée ou à s’occuper en faisant des bêtises. Il faut dire qu’elle a du répondant et un sacré caractère attendrissant et un brin agaçant.
Fort heureusement, un évènement inattendu va sauver la jeune fille de son ennui au grand dam de ses gardiens : elle a une dent qui bouge ! Mais pas question de croire à ces bêtises de petite souris, elle compte bien prouver sa non-existence ou bien à l’attraper ! Ce qu’elle attrape la laisse pantoise : un tube de dentifrice chocolat-vanille que ses compagnons de tous les jours se défendent bien d’avoir déposé. Une enquête en vue par l’impertinente curieuse …

Astrid Bromure
Astrid Bromure : comment dézinguer la petite souris / Fabrice Parme, ed. Rue de Sèvres

Des enfants et des parents gâtés

Voilà une bien rafraîchissante bande-dessinée jeunesse ! D’abord, elle m’est arrivée dans les mains par hasard, ramenée par une jeune lectrice du même âge que ma fille. J’ai alors vite craqué pour le dessin, puis par le titre qui n’était pas sans me rappeler les albums Comment ratatiner les loups / les sorcières. Succès assuré à la maison donc en prévision, mais dans les faits ? C’est un carton plein auprès de l’aînée et de mini-pousse. Fille ou garçon, elle a été dévorée et partagée : de jolis moments d’humour sont mis en scène, les textes sont irrésistibles et par sa verve la petite peut faire penser parfois à un Pico Bogue.
Le dessin fait revivre une époque surannée avec un charme art-déco discret mais assumé. Enfin, ce qui est non négligeable, non seulement l’histoire de la petite souris n’est pas traitée de façon doucereuse, mais toute une réflexion est proposée autour de la publicité.

Une BD qui fait rire et réfléchir, un album déjanté et pétillant à souhait, une lecture parfaite !

Si vous êtes conquis, deux autres tomes vous attendent : Comment atomiser les fantômes et Comment épingler l’enfant sauvage. Un quatrième tome : comment lyophiliser le monstre du Loch Ness est en préparation.

Astrid Bromure : comment dézinguer la petite souris
Fabrice Parme
Editions Rue de Sèvres
30 pages. 10,50€. ISBN :9782369811404

Fabrice Parme
Editions Rue de Sèvres

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chien pourri

« – On joue à chat ? – Ben non je suis un chien. – Alors à chat perché ? – Ben non, je ne suis pas un arbre. Pauvre Chien Pourri, il ne comprend jamais rien. Mais un jour, la découverte d’un vieux lacet dans sa poubelle le pousse à se poser une drôle de question : – Dis-moi, Chaplapla, pourquoi les chiens ont-ils des laisses ? – Parce qu’ils ont des maîtres, Chien Pourri ! – Qu’est-ce que c’est ? – Tu ne sais pas ce qu’est un maître ?! – Non. Aussitôt des larmes coulent sur son museau. Il sent qu’un maître est quelque chose d’important… »

chien pourriChien pourri n’a pas une vie facile comme son nom peut le laisser à penser. La pauvre créature est née dans une poubelle et ne semble pas la plus futée sur terre. Infestée de puces et étiquette  « moche » avec son odeur de sardine et sa fourrure-serpillière , il a tout du grand dadais écervelé.
Mais Chien pourri a pour lui un grand coeur et un optimisme sans faille issu de sa grande légèreté d’esprit et sa naïveté .. même dans les situations les plus désespérées ! Anti-héros par excellence à qui il arrive des mésaventures en tout genre, accompagné de Chat-pla-pla, un pauvre hère des rues comme lui, « passé sous les roues d’un camion à l’âge de trois mois. » Le toutou est attachant même si l’on ne peut s’empêcher de penser à sa bêtise ! Bref un poil idiot malgré tout, ce petit Chien pourri est un personnage pas comme les autres que les petits lecteurs adoptent avec joie, tant sans l’épargner de la méchanceté des uns, Colas Gutman pose un regard tendre, drôle et bienveillant sur cet petit chien à part.
Des histoires courtes et bien écrites par Colas Gutman, accessibles aux lecteurs débutants, qui peuvent croquer ses six aventures. Il est illustré par Marc Boutavant qui n’a pas son pareil pour lui donner vie.

Vous pourrez retrouver également un joli roman L’Enfant de Colas Gutman, primé par le Prix Sorcières sur le blog,

A voir !

La galerie virtuelle de Marc Boutavant
Colas Gutman sur le site de l’Ecole des loisirs

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les rêves de Pauline de Christophe Donner

– Mille pétales ! Quelle chance tu as de pouvoir rêver des choses pareilles !

Les rêves de pauline de chris donnerAu royaume des abeilles, une nouvelle est née. Pauline. Elle ressemble en tout point à ses congénères : petites antennes, corps rayé, enfin presque. Etonnamment, elle est née sans ailes. Les docteurs intrigués l’auscultent à la recherche du moindre prémisse d’une aile. Avec l’allure d’une fourmi, c’est bien difficile de se faire accepter. Alertée par cet étrange phénomène, la reine mère se porte au chevet de celle qui deviendra sa protégée. Chaque jour passe doucettement pour la petite abeille, qui a sa propre alvéole aménagée confortablement. Choyée pour l’aider à guérir, elle se nourrit de gelée royale et de pain d’épices.  La reine mère l’y rejoint chaque jour ainsi que les docteurs, mais ces visites médicales ne tardent pas à s’espacer pour finalement prendre fin. Seule la reine continue de rejoindre chaque jour Pauline, qui si elle n’a pas d’ailes, et possède le pouvoir de faire des rêves merveilleux …

C’est un bon petit roman que voilà pour nos apprentis lecteurs ou ceux qui aiment déjà lire tout seul ! 80 pages d’une belle aventure, où se mêle émotions et réflexion. Car si Pauline est différente, et semble profiter d’un certain cocoon après de la reine, peu lui est épargné. Elle se confronte au rejet, à l’intolérance, et aux difficultés de la vie d’une petite abeille qui doit s’intégrer et trouver sa place.
Cette jolie histoire révèle aussi les facéties de l’imagination, Chris Donner n’hésitant pas à faire quelques petits clins d’oeil à ses lecteurs, en leur montrant le pouvoir de l’écriture, qui peut s’inspirer aussi du quotidien et le magnifier. Pauline soupçonne fortement que quelqu’un écrit ses histoires, ces petites allusions apportent un sourire complice aux enfants.
Petit ode aux rêves et à l’imagination pour nos chérubins, cette histoire joliment écrite se conclut avec malice.

Les Rêves de Pauline
Chris Donner
Ecole des Loisirs. Collection « Mouche ».
80 pages. 7€. ISBN : 978-2-211-090-76-6

imageA voir
le site de l’Ecole des loisirs
le site de Christopher Donner

Rendez-vous sur Hellocoton !

Noir américain

noir americainDécouvrir la littérature policière peut être une véritable gageure lorsque l’on n’en maîtrise pas encore les codes, tant son édition est abondante et les genres variés. Dans ce recueil de 10 nouvelles, Armand Cabasson se frotte avec brio aux différents spectres de cette littérature à part entière, en s’exerçant à la fois à la nouvelle noire (Faire boire le désert), tout en nous proposant un mini-polar psychologique (La chute du monde moderne) ou encore un récit aux frontières du fantastique (L’exquise beauté des cafards)

Ici adolescents et jeunes adultes se retrouvent face à un monde cruel et cauchemardesque, made in USA, aux confins de petites villes de Province ou au coeur des grandes mégalopoles, à chaque coin de rue, peut se jouer un drame personnel, car c’est aussi cela l’envers du rêve américain déchu. Ce portrait d’une Amérique policière vous semblera déjà familière, tant nous sommes imprégnés de sa culture. Cependant, Armand Cabasson réussit à nous emmener très loin au coeur du noir américain dans ses nouvelles concises, vives et âprement taillées, qui laisse le lecteur groggy de son voyage dans une Amérique sombre et dure.

Noir américain
Armand Cabasson
Editions Thierry Magnier
178 pages. 9,50€. ISBN : 2-84420-686-2.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un tigre dans mon jardin 

Cela fait quelques temps déjà que je voulais vous parler de cet étonnant livre-objet, J’ai un tigre dans mon jardin. Arno, son créateur le définit comme un livre atelier. Je vois déjà vos pupilles intriguées. Il nous propose en effet de monter notre propre livre pop-up en suivant ses explications. A la joie de réaliser un beau livre de ses propres mains, se mêle  également l’étonnement en découvrant les mécanismes ingénieux du pop-up et le plaisir de se raconter sa propre histoire.

Outre les graphismes aux couleurs vives et chatoyantes qui nous invite à récréer cinq jardins d’ici, d’ailleurs et imaginaires, l’effet des collages est spectaculaire ! Une véritable fierté s’empare des artistes en herbe, qui avec un peu de patience, mais surtout déjà fascinés par les univers qui leur sont offerts, s’attellent à découper, coller, construire avec joie.

 

© Arno Celerier

 

© Arno Celerier

 

Côté livre, le choix d’un album sans texte, accompagné d’un tigre de papier, permet à l’imagination de prendre les commandes de cette aventure visuelle !

Une réussite et une riche idée que l’on aimerait trouver beaucoup plus souvent et qui vous fait s’écrier « vivement le prochain ! »

Testé et approuvé par les enfants, ouvert et manipulé depuis trois ans, c’est une pièce maîtresse de notre collection de pop-up, aussi solide qu’original et magnifique ! Que demander de plus ?
Le site d’Arno Celerier

Le site des Apprentis Rêveurs 

Un tigre dans mon jardin
Éditions les Apprentis Rêveurs -18€
Livre atelier composé de cinq grands fonds de jardin. Papier grammage épais (240 gr)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Où est Charlie version collector

Où est Charlie ? C’est souvent les idées les plus simples qui font mouche. celles-ci les plus géniales, qui nous font dire « excellent, j’aurais adoré avoir cette idée ! ». Alors des idées, on en a des centaines d’autres, des un peu bancales ou superbement géniales, mais celle-ci nous ravira toujours !

Où est Charlie ? Presque 30 ans et pas une ride !

Nous connaissons tous, ce drôle de personnage fin et élancé, casaque bleu, pull à rayures blanches et rouges, bâton de marche à la main,fait des siennes avec ses comparses, un collègue des Dalton façon Maya l’abeille, et toute sa famille ( femme, enfants et Ouaf compris ! ) dans les familles depuis 1987. Combien d’entre nous se sont échinés, esquintés les yeux à trouver absolument – c’est une question d’honneur pardi ! – la queue de Ouaf avant de concéder une cruelle défaite ou une jubilation extatique ? C’est un véritable succès planétaire qui a consacré Charlie (Where »s Wally in english ou Waldo dans le pays de l’Oncle Sam) et son créateur Martin Handford !
Ce globe-trotter indécrottable presque trentenaire poursuit sa carrière avec un succès sans faille. Roi du livre-jeu, premier entre tous, indétrônable dans sa catégorie ! Traduits dans 30 langues,
Comme de nombreuses familles de par le monde, ici Minimoi et Numérobis en sont fans, aussi quelle n’a pas été ma joie de découvrir une magnifique édition collector, qui rassemble les sept albums complets dans une jolie boîte fourreau qui brille à souhait !
Alors maintenant, un cheveu plus âgée que notre Charlie international, je plisse à nouveau les yeux avec plaisir sur la richesse des illustrations de Martin Handford, mais garde toujours la pupille alerte dans des concours endiablés, car à ce jeu là, il y a pas que les petits qui peuvent gagner  😉

Où est Charlie ?
Martin Handford
Editions Gründ
19,90€ ISBN 9782324008528

A voir !
Le Editions Gründ & les livres du dragon d’or des Editions Gründ

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je veux être un cheval

 

<text-align= »center »>Agnes Desarthe écrit à la fois pour les adultes (Mangez-moi, Une partie de chasse, Le Remplaçant) comme pour les enfants ainsi qu’en témoigne son impressionnante bibliographie. Cette agrégée d’anglais et traductrice (Anne Fine, Lois Lowry, Chaim Potok, Cynthia Ozcik, Alice Thomas Ellis et Virginia Woolf) sait manier avec délicatesse et subtilité  les concepts et la langue. Ses textes visent juste et sa plume est empreinte de poésie. C’est cette alliance que l’on retrouve dans le roman pour enfant Je veux être un cheval, ou l’histoire de Ben – enfin Albert – un âne qui refuse sa nature d’âne et se sent différent : il veut être un cheval car il se sent intérieurement cheval. Si certains ont le mal du pays, Ben  a le mal de l’ailleurs. Tel la chèvre de Monsieur Seguin, il rêve d’autres pâturages non pas pour brouter mais pour cavaler. Inquiets face à sa mélancolie prononcée, ses parents l’emmènent chez le médecin à la recherche d’un diagnostic. Un seul remède pourra le guérir de son mal d’ailleurs : l’aventure qui lui permettra de s’accomplir pleinement.

<text-align= »center »>Ce court texte développe intelligemment le pouvoir de l’acceptation de soi et du libre arbitre : accepter de choisir différemment permet de se réaliser. Croire en soi aussi. C’est en s’écoutant que Ben trouve le chemin vers le bonheur, et l’équilibre : l’envie d’ailleurs est aussi le choix marque de dire au revoir à ce que l’on connait, même temporairement. Cette expérience permet à Ben de se découvrir mais aussi de prendre conscience de son attachement à ses parents (même si Bouboule demeure un nom toujours moins classe que Paradis  Iluminatus) et à sa nature d’âne : partir à l’aventure c’est grandir !

Pour les lecteurs qui peuvent lire tout seuls.

Je veux être un âne
Agnès Desarthe
École des loisirs . Collection Mouche.
51 pages. 7,50€. ISBN : 978-2-211-08544-1

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :