Catégorie : Le coin des kids

Cinq, six bonheurs, de Mathis

L’instituteur a eu l’idée sournoise  de nous donner un devoir de vacances : une rédaction dont le sujet était le bonheur. Cette désolante nouvelle fit soupirer la moitié de la classe et râler l’autre moitié.

– Maître ! Maître ! a dit Fabien. Le bonheur, c’est de ne pas avoir de devoir à faire pendant les vacances !

Ce qui fit rire toute la classe.

Cinq, six bonheurs Voilà ! Malgré sa bonne volonté, Théo ne voit franchement pas ce qu’il pourrait écrire pour sa rédaction … Le bonheur … un sujet qui pourrait être si simple, si ce n’était le dictionnaire de ses parents peu éloquent. État de satisfaction intérieure. Que peut-il faire avec cela ? Théo a 10 an et n’a aucune idée de ce que l’association de ces deux mots peuvent vouloir dire. Bien décidé malgré tout de finir son devoir, il décide de questionner son entourage : sa mère, son père, sa grand-mère, ainsi que son petit frère. Autant de visions différentes du bonheur … Théo tient enfin sa rédaction ! Mais sait-il pour autant ce qu’est le bonheur à la mode de Théo ?

Quel court et joli roman que Cinq, six bonheurs. Une belle preuve que la littérature jeunesse est aussi une littérature qui peut être savouré à tout âge. Qui n’a pas eu cette fameuse rédaction à faire ? Théo s’y prend d’une magnifique façon, menant une enquête touchante dans sa famille. Un roman qui parlera à tous, doté d’une sensibilité et d’une poésie particulière.

La collection Petite poche est une collection de courts romans très bien écrits, aux sujets divers et parfois sensibles, destinés aux lecteurs à partir de 8 ans. Chaudement recommandée par ma collègue Isabelle, elle aide aussi à se réconcilier avec la lecture et l’idee de roman (« c’est trop gros/épais/écrit petit », « il n’y a pas de dessins … ). Je teste auprès de Number Two ces vacances, mais je suis déjà conquise !

Prix sorcières premières lectures 2006

Cinq, six bonheurs
Mathis
Éditions Thierry Magnier
Collection Petite Poche
48 pages. 3,90€. ISBN : 9782364747036

À voir
Les Éditions Thierry Magnier

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Astrid Bromure, comment dézinguer la petite souris

Astrid Bromure

Et si c’était la véritable histoire non-officielle de la petite souris …

Astrid Bromure est une jeune fille de bonne société, entourée d’une cuisinière, Madame Dottie, et du majordome Benchley, qui veillent au grain lors des absences de ses parents. Entourée également du chat Gatsby et du chien Fitzgerald, elle n’arrive cependant pas à tuer son ennui du haut de sa très chic maison, perchée au plus d’un immense gratte-ciel new-yorkais. Or la patience n’est pas ce qui caractérise la jeune enfant … habituée d’ailleurs à être occupée ou à s’occuper en faisant des bêtises. Il faut dire qu’elle a du répondant et un sacré caractère attendrissant et un brin agaçant.
Fort heureusement, un évènement inattendu va sauver la jeune fille de son ennui au grand dam de ses gardiens : elle a une dent qui bouge ! Mais pas question de croire à ces bêtises de petite souris, elle compte bien prouver sa non-existence ou bien à l’attraper ! Ce qu’elle attrape la laisse pantoise : un tube de dentifrice chocolat-vanille que ses compagnons de tous les jours se défendent bien d’avoir déposé. Une enquête en vue par l’impertinente curieuse …

Astrid Bromure
Astrid Bromure : comment dézinguer la petite souris / Fabrice Parme, ed. Rue de Sèvres

Des enfants et des parents gâtés

Voilà une bien rafraîchissante bande-dessinée jeunesse ! D’abord, elle m’est arrivée dans les mains par hasard, ramenée par une jeune lectrice du même âge que ma fille. J’ai alors vite craqué pour le dessin, puis par le titre qui n’était pas sans me rappeler les albums Comment ratatiner les loups / les sorcières. Succès assuré à la maison donc en prévision, mais dans les faits ? C’est un carton plein auprès de l’aînée et de mini-pousse. Fille ou garçon, elle a été dévorée et partagée : de jolis moments d’humour sont mis en scène, les textes sont irrésistibles et par sa verve la petite peut faire penser parfois à un Pico Bogue.
Le dessin fait revivre une époque surannée avec un charme art-déco discret mais assumé. Enfin, ce qui est non négligeable, non seulement l’histoire de la petite souris n’est pas traitée de façon doucereuse, mais toute une réflexion est proposée autour de la publicité.

Une BD qui fait rire et réfléchir, un album déjanté et pétillant à souhait, une lecture parfaite !

Si vous êtes conquis, deux autres tomes vous attendent : Comment atomiser les fantômes et Comment épingler l’enfant sauvage. Un quatrième tome : comment lyophiliser le monstre du Loch Ness est en préparation.

Astrid Bromure : comment dézinguer la petite souris
Fabrice Parme
Editions Rue de Sèvres
30 pages. 10,50€. ISBN :9782369811404

Fabrice Parme
Editions Rue de Sèvres

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :