Catégorie : Autres littératures étrangères

Le goût de la boxe

boxe.gifLes éditions du Mercure de France propose depuis déjà 9 ans, une charmante collection dont l’objet est de réunir textes savoureux, insolites ou d’anthologie. Cette collection « Le goût de » offre une approche thématique originale sur la littérature : vous partez en voyage et souhaitez cerner l’atmosphère, les bruits, les odeurs et le pouls de la ville ou du pays , il y a certainement un de ces petits joyaux qui répondra à vos attentes !

Mais là n’est pas son seul champ d’étude ! Les thématiques peuvent également porter sur l’opéra, le rêve, l’amitié … autant de sujets traités de façon variée par les plus belles plumes de la littérature. L’on salue alors le choix réalisé par les auteurs chargés de la lourde de tâche de sélectionner, présenter … mais aussi écarter certains textes. Choix ardu, mais qui en vaut la chandelle.

J’ai eu le plaisir de recevoir dans le cadre de l’opération Masse Critique, un des derniers opus de cette collection que je suis sur les villes et pays. Et mon plaisir et ma satisfaction furent à la hauteur de ce que j’apprécie de cette collection : pertinence des textes, mais aussi des mises en regard qui livrent un portrait en kaléidoscope aussi instructif que ludique à parcourir … des extraits à piocher, à lire et relire pour s’emparer d’idées ou de sentiments …

« Le goût de la boxe » propose une anthologie tout aussi variée, au sein de laquelle nous avons le plaisir de croiser des auteurs comme Joyce Carol Oates, Raymond Queneau, Bertold Brecht, Norman mailer, FX Toole, Jean Cocteau, Ernest Hemingway et bien d’autres figures du panthéon littéraire ainsi qu’un texte de Jack La Motta, qui détrôna Marcel Cerdan 1949. Nous sommes littéralement immergés dans les clubs de boxe, nous entendons rapidement le bruit des

des  directs et des uppercuts, les cris de la salle, visionnons ces champions du ring, tantôt sermonnés, tantôt encouragés par leur « coach ».
Le suspens est d’autant plus fort dans certains cas, que le choix de proposer des extraits intensifie encore plus l’action, d’autant plus qu’il s’agit d’évènements historiques de la boxe, nous faisant croiser des figures légendaires. L’on citera parmi ceux-ci, le texte de Norman Mailer qui fait revivre l’avènement de Cassius Clay (futur Mohammed Ali), la défaite narrée de ses propres mots de Jack LaMotta face à Sugar « Ray » Robinson »… Mais ces personnalités du noble art côtoient également des légendes fictives, créées de toutes pièces par des écrivains mordus de ce sport, sport qui marqua pour certains leur écrit durablement. Ainsi ces petits extraits suscitent la curiosité et donnent justement le goût d’aller plus loin, et de découvrir ces oeuvres de la littérature sportive ou fortement marquée : suivez donc Philip Roth (La Tâche), Ernest Hémingway (Le champion) ou encore FX Toole, auteur de la nouvelle qui inspira le magnifique film de Clint Eastwood Million Dollar Baby…

L’articulation même des textes apportent un regard complet et réfléchi sur cet art du combat ultime, où deux hommes se retrouvent seuls face à face. Les courts textes introductifs de  Raphaël Naklé, auteur de cette sélection de choix, apportent ce supplément d’âme à cette anthologie, pour en savourer toute la teneur que l’on soit déjà conquis ou non par ce sport !

Le goût de la boxe
Raphaêl Naklé
Edition du Mercure de France. Le petit Mercure.
Collection « Le goût de … »
75 pages. 6,30€. ISBN : 978-2-7152-2668-5
livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.comle site Babelio , premier réseau social autour du livre : vous pouvez y critiquer des livres, partager vos opinions avec d’autres lecteurs et trouver de nouvelles idées de lecture. Vous bloguez et souhaitez critiquer également des livres ? Guettez la prochaine session de Masse Critique et participez à ce projet. Un remerciement et un bravo spécial à l’équipe de Babelio.

A voir !

Les Editions du Mercure de France 

Rendez-vous sur Hellocoton !

La muette de Chahdortt Djavann

9782081210530FS.gifUn cahier d’école passé en fraude d’une prison à une journaliste par un maton. Nous sommes en Iran, et découvrons le sort de Fatemeh, jeune fille de 15 ans, qui va être pendue.
Pourquoi, nous le découvrons au fur et à mesure. Cette jeune fille était unie par un lien quasi fusionnel à sa jeune tante, surnommée « la muette ». Cette dernière, témoin de la mort de sa mère sous les coups de son père, alors même que le père de Fatemeh, son frère, fut parti, demeura muette dès cette sinistre disparition.

Libre et indépendante, de ce seul fait, profondément mal vue par une société où les femmes se doivent de sortir tête couverte par le traditionnel tchador, la jeune femme muette à la tête nue, s’attire les commérages et inimités de son entourage excepté de son frère et de sa nièce. Alors promise au mollah par sa belle-soeur qui souhaite se débarrasser d’elle, elle s’échappera pour vivre une dernière nuit de liberté, qui ne sera pas sans conséquence …

Ce court roman de Chahdortt Djavann vous hantera bien après que vous l’avez refermé. Véritable plaidoyer contre la tyrannie iranienne et la barbarie faite aux femmes. Dans ce vrai faux journal intime, Fatemeh parle librement, avec lucidité et un naturel désarmant et douloureux. Sobre, concise, juste, Chahdortt Djavann réalise un portrait au vitriol, mais si cruellement réaliste, de cet Iran des mollahs, qu’elle quittât pur conserver sa liberté. Renversant.

La Muette
Chahdortt Djavann
Editions Flammarion
116 pages. 14 €. ISBN : 978-2-08-121053-0

A voir !

Le site des Editions Flammarion

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :