Catégorie : Littérature espagnole

Sex & love addicts de Lucia Etxebarria

sex_and_love_addicts_etxebarriaDernier roman de l’auteure hispanique et prolifique, Lucia Etxebarria, Sex & Love Addicts s’assimile à un pendant littéraire des films Huit femmes et de Snake eyes.

Pumuky, leader charismatique des Sex & Love Addicts, jouissant d’une véritable aura auprès des femmes et de ses fans, est retrouvé mort, une balle en pleine tête. Assassiné, tué par accident ou suicidé ? Les circonstances de son décès restent troubles, et c’est à travers le regard de neuf femmes, que nous voyons son portrait prendre forme, petit à petit, jusqu’à la touche finale, la clef de voûte de sa personnalité, dévoilée par un de ses meilleurs amis. Car ce qui importe là, ce n’est pas tant la réelle cause de sa mort – il ne s’agit pas d’un roman policier – mais l’ensemble de la micro-société formée par et autour de ce groupe de rock, dans le quartier madrilène de Lavapiés, lieu incontournable des romans d’Etxebarria …
Les portraits de femmes, se succèdent, livrant une vision kaléidoscopique de Pumuky, le fils, l’ami, l’amant, l’ami du fils … autant de visions d’un seul homme, avec ses failles et ses secrets, livrés de-ci delà.

Nous retrouvons toujours la vivacité et l’univers décalé d’Etxebarria, sorte d’Almodovar de l’écriture, dont l’univers déjanté reste résolument critique de la société espagnole contemporaine. « Le vrai est un moment du faux », cette traduction du titre espagnol résume l’essence même de ce récit sur les masques que nous portons, les choix que nous faisons.  Bien que très agréablement écrit, la succession de portraits sous le mode des poupées russes peut lasser par moments, donnant l’impression de n’aboutir que très tardivement. Pour ma part, Un Miracle en équilibre et Cosmofobia, demeurent mes préférés !

A voir !
Pour ce premier ouvrage rédigé directement par ordinateur, Lucia Etxebarria a vu les choses en grand ! Aussi vous pourrez surfer sur le vrai myspace de ce groupe fictif :http://www.myspace.com/sexandloveaddicts

Sex & Love Addicts
Lucia Etxebarria
Editions Héloïse d’Ormesson.
332 pages. 22€. ISBN : 978-2-350-87132-5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un miracle en équilibre

Tu vois, la vie est comme une partie de cartes. On a la main qui vous est distribuée, et s’il est certain que le résultat final dépend de l’habileté du joueur et de sa capacité à bluffer, il est non moins certain qu’il n’est pas tout à fait indifférent d’avoir au départ une paire de deux ou un poker d’as.

miracle en équilibre

Décidément la plume de Lucia Etxebarria est toujours aussi finement ciselée et acerbe. Elle offre avec un Miracle en équilibre un roman époustouflant et un (auto-)portrait décapant d’une femme contemporaine qui apprend son droit au bonheur, avec l’arrivée de son enfant.  Sous cette trame qui pourrait sembler bien mignonnette, se déroule au fil des pages une longue correspondance qui captive le lecteur.
Eva, picaro des temps modernes, forte du succès de ses romans, mais qui ne peut que constater sa faillite sentimentale, choisit de confier à sa fille ses réflexions post-partum un tantinet légères, mais adopte un ton tout aussi grave lorsque ces confessions évoque son passé houleux. Tel un chemin de croix exutoire, elle retrace ses débuts en tant que journaliste et écrivain, les premiers succès avec un livre Droguées traitant de l’addiction … et évoque sa propre addiction à l’alcool, qui lui valut de nombreuses péripéties, déboires sentimentaux.
Drôle et grave à la fois, Lucia Etxebarria dépeint les différents tiraillementsauxquels la femme moderne est confronté : être performante professionnellement tout demeurant bien entendu une femme accomplie, une amie exemplaire mais aussi une fille ou une sœur aimante.
En effet, cette lettre, qui n’est pas un éthique, prend la forme d’un long témoignage sur sa vie et les épreuves qu’elle a endurés avec plus ou moins de force (maltraitance, alcoolisme, mésestime de soi …). Au fil de pages, on assiste à une véritable « résurrection » d’Eva, étrange écho à la romancière,  qui oublie ses errances pour renaître – sciemment et symboliquement – avec la naissance de sa fille, après un long parcours vers la désintoxication, et l’affrontement libérateur de son histoire lors de l’hospitalisation sa propre mère.
Mais ce qui fait la puissance également des romans de Lucia Etxebarria, c’est également sa plume, au style très souvent qualifié d' »almodovarien », en raison de  ses héros un brin déjantés mais toujours attachants. On y retrouve encore une fois avec grand plaisir l’atmosphère madrilène, et le fameux quartier de Lavapiès, incontournable, chez Etxebarria.
Ce roman pourrait sembler appartenir à ce genre de nouveaux romans dit de « littérature de poulettes » mais il n’en est rien, par la profondeur et la gravité qui s’en dégage, il sera un de ces romans qui marquent le lecteur et non le divertissent juste pour le plaisir, car tout un chacun trouvera une phrase, un évènement dans cette histoire qu’il recevra lui aussi comme un cadeau.

Prix Planeta (équivalent du Goncourt espagnol).


Un miracle en équilibre, seras-tu un homme ma fille ?

Lucia Etxebarria
Editions Héloïse d’Ormesson
415 pages. 25€. ISBN : 2350870189

A découvrir !

Son site Web www.lucia-etxebarria.es
Cette rencontre piquante avec le magazine Lire
Le site des Editions Héloïse d’Ormesson, www.editions-heloisedormesson.com/,  ainsi que sonblog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cosmofobia, de Lucia Etxebarria.

On ne reçoit rien de la vie si on n’identifie pas d’abord son Désir. Mais la plupart des hommes et des femmes ne savent pas bien quel est leur Désir, c’est pourquoi il leur échappe.
Ils s’égarent dans de faux désirs, ils croient désirer une voiture ou une maison ou la célébrité ou l’amour d’une femme, mais ce ne sont pas leurs désirs véritables. Par exemple, il y a des hommes qui ne désirent une femme que parce qu’elle est convoitée par d’autres hommes, et non par amour. Et ils font le mauvais choix, celui de la femme qui ne leur était pas destinée.
Il arrive aussi, dans le monde occidental, que beaucoup croient désirer ce que la publicité leur a en fait mis dans la tête. Mais le vrai Désir est une chose plus profonde, qui fait partie de la vie de chacun de nous. Et nous devons très tôt l’identifier, pour nous concentrer sur sa quête.

cosmofobia-EtxebarriaNous jouissons du temps sans compter, et ce qui est triste, c’est que nous ne commençons à comprendre ce qui est important que lorsque notre corps ne peut plus nous le procurer. Ce livre nous présente une galerie de portraits assez haute en couleurs, dans un petit quartier de Madrid, Lavapiès, où se croisent  personnalités et rêves variés. A travers ce véritable portrait d’une société multiculturelle, Lucia Etxebarria nous montre que l’interculturalité ne va pas de soi. En effet, derrière ces deux termes si couramment employés, multiculturalité et interculturalité, deux notions différentes coexistent ou s’entrechoquent. Tel qu’à Lavapiès, quartier assez représentatif d’un quartier cosmopolite de grande métropole, la diversité culturelle n’est pas gage d’une vie en communauté sereine. Chacun se côtoie mais des séparations ou des tensions subsistent derrière une apparente mixité culturelle. Mais Cosmofobia n’est pas que cela. C’est également une chronique sociale trépidante, une toile impressionniste de la jeunesse madrilène, qui avec ses rêves et ses illusions, grandit dans un Madrid en perpétuelle mutation. Assez vite, le propos de Lucia Etxebarria revêt une certaine universalité. Entre auberge espagnole pour les personnages et Amélie poulain pour la vie de quartier, ce roman, écrit avec finesse et précision, nous projette littéralement dans Madrid et ses ambiances.

A voir !
Le site des Editions Héloïse d’Ormesson

Cosmofobia.
Lucia Etxeberria.
Editions Héloïse d’Ormesson.
382 pages. 23€. ISBN : 978-2-35087-052-6

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :