Catégorie : Littérature scandinave

La Maison des célibataires de Jorn Riel

On racontait qu’elle avait tué son mari, qu’elle l’avait tabassé à mort parce qu’il avait essayé de faire une fugue juqu’à Julianehab. Mais personne ne savait au juste ce qui s’était passé, vu que quand le curé était arrivé, le bonhomme était déjà mort et enterré depuis six bons mois.

la maison des célibataires de jorn rielBienvenue au Groënland ! Avec ce racontar ! Comprenez une petite histoire drôle et forcément rafraîchissante par son issue et sa morale !
Au coeur des fjørds, Kernatoq – dit « Le noir » car il travaille sur un bateau à charbon et ne se lave jamais – partage avec quelques-uns de ses amis, plus nonchalants, une vieille batisse abandonnée. Par un bel après-midi d’été, chacun dévisse joyeusement, jusqu’au moment où Moses, le plus âgé de tous, s’inquiète de leur futur : et si à l’avenir, leur santé ne leur permettait pas de profiter de cette demeure tant convoitée, au point qu’ils soient relégués dans une maison de retraite ? Kernatoq, secoué par cette idée, réfléchit à un plan … Et si leur salut venait de la veuve Bandita, qui possède un immense troupeau de moutons, et de non moins impressionnant biceps et tempérament de feu ?

Comme Jørn Riel, l’explique lui-même, un racontar c’est une vraie qui pourrait passer pour un mensonge … Ces courts récits lui ont été  inspirés par les chasseurs groënlandais, car il appartient à cette veine d’écrivain-voyageur. Ethnographe et esquimaulogue, il passa près de seize de sa vie sur l’île du Groënland, alors colonie danoise, avant de migrer pour les terres plus chaudes de Kuala Lampur. Passionné par les hommes, ces racontars au charme suranné sont de petits bijoux de fantaisie à découvrir.

A voir !

Le site des editions Gaïa

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le tailleur de pierre

lackberg tailleur de pierreCe dernier opus de l’auteure suédoise de polars, Camilla Läckberg, est tout aussi palpitant que les précédents. Nous y retrouvons à nouveau à Fjällbacka, le couple Erica Falck/Patrik Hedström, désormais heureux parents d’une petite Maja. Quelques mois ont passé depuis que la ville a été secouée par la précédente vague de meurtres (cf. Le Prédicateur). Cette apparente tranquillité va être bousculée par la macabre découverte d’un marin-pêcheur, qui prend dans ses filets le cadavre d’une fillette rousse de huit ans : Sara, la fille aînée de Charlotte Florin, une amie d’Erica.

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Millenium, Stieg et moi

Millenium, Stieg et moiSi la notoriété de la trilogie Millenium n’est plus à faire, beaucoup de choses ont été dites ou écrites sur son défunt auteur qui laisse montrer une certaine méconnaissance ou un
regard restreint sur sa personnalité et ses engagements.
Car si Stieg Larsson connaît une gloire posthume aussi forte grâce à une trilogie envoûtante, il fut avant tout un journaliste engagé avant d’être un auteur plébiscité, plébiscite dont il n’aura eu nulle connaissance, puisqu’il est décédé subitement après avoir remis les trois fameux tomes à Nordstedts, qui suite à un manque d’effectif retournera les livres sans même les avoir lus !

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

MilleniumAprès tant de fois, où la trilogie m’est passée dans les mains, il fallait bien que je la lise tout de même !
Mikaël Blomqvist, co-fondateur et journaliste économique au sein de Millenium, revue d’investigations ayant le vent en poupe pour son ton libre et direct, est condamné pour diffamation contre l’un des patrons les plus puissants de Suède, mais aussi véreux, qui lui a tendu un piège.

Désormais obligé de se mettre sur le banc de touche pour ne pas nuire à la revue, « Super Blomqvist », va devoir préparer son retour et rétablir sa réputation … C’est alors qu’il est approché par Henrik Vanger, un riche industriel désormais à la retraite, qui va lui proposer de l’embaucher pour qu’il écrive l’histoire de sa famille mais enquête sur la disparition de sa nièce, Harriet, qui s’est volatisé quelque trente années plus tôt, alors que toute la ville était accaparée par un énorme accident coupant l’île du continent. Si meurtre, il y  a eu, le ou la commanditaire fait partie du cercle très proche d’Henrik …

Lisbeth Salander, quant à elle, est une jeune femme, au physique fluet, paraissant encore adolescente et pourtant ayant déjà traversé de dures épreuves (mais lesquelles) au cours de sa vie, ballottée de familles d’accueil en asile pédopsychiatrique pour son asociabilité. Cette surdouée de l’informatique, travaille pour Milton Security, au début un peu par hasard pour la socialibiliser, elle est embauchée comme stagiaire … profitant de la faille d’un oublieux collègue, elle fera ses preuves en matière d’investigation de façon éblouissante … Henrik Vanger via Christian Malm lui demande d’enquêter sur Blomqvist …

Ce premier opus de la trilogie de Stieg Larsson est purement haletante ! Je me méfie toujours des encensements généraux et grandes acclamations publiques, mais celle-ci est largement méritée à la lecture de cet excellent tome qui nous livre une intrigue complexe et rudement bien ficelée, des personnages taillés dans différentes matières, ambivalents dotés d’une belle part d’ombre et de lumière, mais dont chacun peut s’approprier deçi delà quelques particularités. Le milieu journalistique et les enquêtes sont décrites avec une acuité toute propre à Larsson, qui était lui-même journaliste et engagé politiquement.

Millenium. Tome 1 : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes
Stieg Larsson
Editions Actes Sud. Collection Actes Noirs.
574 p. 22,80€. ISBN : 9782742761579

A voir !

Le site des Editions Actes sud

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le caveau de famille de Katarina Mazetti

caveau.gifPour tous ceux qui ont lu, Le Mec de la tombe d’à-côté, il ne faut pas rater sa suite, Le Caveau de famille. Pour les autres, une séance de rattrapage s’impose …

Désirée Wallin est bibliothècaire, plutôt jeune, la petite trentaine, une femme « beige » habillée avec fadeur et semblant
sans gaieté … il faut dire que Désirée n’a pas de chance, malgré son jeune âge, elle est veuve. Son mariage n’a pas connu une vague, pas un mot plus haut que l’autre, ni un câlin plus fort que l’autre … un modèle de platitude et de tièdeur. Benny, célibataire endurci, est un drôle de zig, avec un style, dirons-nous personnel, mais pragmatique car adapté à son quotidien, puisqu’il est agriculteur et il doit désormais tenir la ferme familiale car sa mère est décédée … Pas très joyeux vous me direz … Ces deux-là se croisent régulièrement car Benny est la mec de la tombe
d’à-côté, celui qui vient déposer des fleurs sur la tombe kitsch de sa mère, tombe qui jouxte celle de feu Orjan, le mari de Désirée. Chacun ne peut pas se sentir jusqu’au jour où un sourire « soleil d’été » électrisera ces deux-là …

Dans ce deuxième opus, nous retrouvons Benny et Désirée, désormais ensemble, lui continuant son travail à la ferme, elle poursuivant sa carrière de bibliothècaire, en plein ascension, chef de projet. Ils se voient le week-end, elle passe de plus en plus de temps chez Benny … Le tandem va bon train, tant que chacun conserve son précarré, mais lorsque l’un évoque la vie à deux, aucun des deux ne souhaite « se sacrifier » pour cela, l’inévitable séparation pointe le bout de son nez …

Katarina Mazetti nous balade encore dans son univers si réaliste et si loufoque à la fois. Pas de quartier pour la vie de couple et celle de jeunes parents, elle creuse chaque petite faille, de ce que beaucoup  connaissent et que tous taisent : une vie bien, trop bien réglée, avec des enfants si énergiques et en même temps si envahissants, la difficile naissance d’un père ou d’une mère, la nécessaire évolution du couple qui loin de voir son amour divisé doit le multiplier pour mener tambour battant une vie de famille bien active. Drôle et acide à souhait.

Le Caveau de famille
Katarina Mazetti.
Editions Gaïa.
237 pages. 20€. ISBN : 978-2-84720-192-5

A voir !

Le site des Editions Gaïa

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti

Chacun crée son propre enfer de ce qu’il déteste le plus. Je créais mon enfer personnel en faisant défiler comme dans un film toutes les erreurs que j’avais commises et toutes les occasions ratées.

mazetti.gifEnvie d’un roman drôle à souhait ? Choisissez le Mec de la tombe d’à côté … Si vous êtes allergique aux histoires d’amour, prenez le temps de perdre quelques minutes à découvrir ces anti-héros de l’amour, vous serez peut-être étonnamment conquis par le style enlevé et mordant de Katarina Mazetti. Si irrémédiablement, vous n’aimez ni rire, ni aimer, passez votre route … Car humour et amour sont les deux piliers de choc de ce roman venu du froid qui ne vous laissera pas de glace !

Jugez-en donc par vous-même : Désirée Wallin est bibliothécaire, plutôt jeune, la petite trentaine, une femme « beige »
habillée avec fadeur et semblant sans gaieté … il faut dire que Désirée n’a pas de chance, malgré son jeune âge, elle est veuve. Son mariage n’a pas connu une vague, pas un mot plus haut que l’autre, ni un câlin plus fort que l’autre … un modèle de platitude et de tiédeur. Benny, célibataire endurci, est un drôle de zig, avec un style, dirons-nous personnel, mais pragmatique car adapté à son quotidien, puisqu’il est agriculteur et il doit désormais tenir la ferme familiale car sa mère est décédée … Pas très joyeux vous me direz … Ces deux-là se croisent régulièrement car Benny est le mec de la tombe d’à-côté, celui qui vient déposer des fleurs sur la tombe kitsch de sa mère, tombe qui jouxte celle de feu Orjan, le mari de Désirée. Chacun ne peut pas se sentir jusqu’au jour où un sourire « soleil d’été » électrisera ces deux-là …

Voilà un roman décapant à souhait, grâce à ce duo de choc, aux réparties aiguisées. Toujours drôle, un tantinet burlesque, ce roman est loin d’être une simple bluette à l’eau de rose. Sans verser dans une analyse psycho-socio très rebutante, Mazetti pose dans ce roman à deux voix une question que tout le monde se sera posé un jour : est-il possible de s’aimer, et cela durablement, malgré des différences de culture ou de valeur ?

Captivant et débridé à souhait …

Le mec de la tombe d’à-côté
Katarina Mazetti
Editions Actes Sud. Collection Babel.
253 pages.7,50€. ISBN: 978-2-7427-7190-5

A voir !

Le site des Editions Actes Sud

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Prédicateur de Camilla Läckberg

Patrik reconnut là son supérieur hiérarchique. Ça, c’était davantage le jargon de Mellberg. D’expérience, il savait cependant que ça ne servait à rien d’essayer de corriger ses opinions. C’était plus simple de laisser tout cela entrer par une oreille et sortir par l’autre.
— Qu’est-ce qu’on sait de la victime ?
— Rien pour l’instant. Environ vingt-cinq ans. Son seul vêtement, si on peut appeler ça un vêtement, est un sac à main, sinon elle est entièrement à poil. Jolis nichons, d’ailleurs.
Patrik ferma les yeux et répéta silencieusement, comme un mantra intérieur : “Il partira bientôt à la retraite. Il partira bientôt à la retraite…”

Le Prédicateur de Camilla LackbergCe polar venu du froid fait partie d’un ensemble de cinq ouvrages dont le personnage central, Erica Falck, devient enquêtrice malgré elle. Dans cet opus, à Fjällbacka, une jeune femme est retrouvée morte dans la brèche du Roi, reposant sur deux squelettes, qui s’avèrent être les dépouilles de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre plus tôt … Le mode opératoire de l’assassin est le même, sauf que le principal suspect de l’époque repose lui aussi six pieds sous terre. Très rapidement, une seconde jeune femme disparaît. La police a près d’une semaine pour la sauver de ce tueur sadique. Erica trépigne, enceinte elle ne peut s’impliquer dans l’enquête autant qu’elle le voudrait, et c’est Patrick Hedström, son compagnon et membre de la police locale, qui devra faire preuve d’une méthodologie sans faille, pour arriver à résoudre cette intrigue et percer le secret de la famille Hult, au coeur de la précédente vague meurtrière.  Qui se cache derrière cela et pourquoi ?

Le style enlevé de Camilla Läckberg est un pur plaisir. L’intrigue est complexe et rythmée, et le suspens est maintenu jusqu’aux dernières pages. Les amateurs de polars trépidants seront entraînés dans une enquête passionnante et fascinante. C’est pour moi une très agréable découverte, que ce polar dévoré en deux jours, et qui donne envie de se plonger dans les autres opus, les dernières pages lues ! Petite précision et non des moindres : il n’est absolument pas obligatoire d’avoir lu le tome précédent, chaque enquête étant indépendante mais si l’on retrouve des personnages conducteurs !

Le Prédicateur
Camilla Läckberg
Editions Actes Sud. Collection « Actes noirs »
384 pages. 22€. ISBN : 978-2-7427-8179-9

A voir !
Le site des éditions Actes Sud

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :