Catégorie : Histoire & Société

Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet

Jour bleu TammetComment ne pas être tout simplement bouche bée devant les talents incroyables et admiratif du parcours effectivement extraordinaire de Daniel Tammet ? Daniel est un savant mathématicien. Mais un savant particulier car il fait partie de ces « savants autistes ». Il est effectivement atteint du syndrome Asperger, trouble encore mal reconnu en France et perçu comme une forme d’autisme particulière, tant l’individu peut avoir des difficultés à rentrer en interaction avec son entourage. Mais il se caractérise par des capacités particulièrement développées et souvent surprenantes dans un domaine précis, comme les sciences et l’informatique.

A l’instar de Raymond Babbitt, héros du film Rain Man de Barry Levinson, Daniel Tammet est quant à lui un mathématicien de génie.  Il possède une relation particulière aux nombres. Doté de capacités synesthésiques numériques et ordinales, il attribue aux jours et aux nombres des couleurs, des textures et des personnalités, ainsi qu’un positionnement particulier dans l’espace, sorte de carte mentale des nombres (1). Aussi Daniel est né selon son monde sensoriel « un jour bleu », soit un mercredi.

« Je le sais parce que dans mon esprit, le 31 janvier 1979 est bleu. Les mercredis sont toujours bleus, de même que le nombre 9 ou le bruit d’une dispute. »  Ses facultés intellectuelles lui permettent également d’apprendre une langue rapidement (il maîtrise près de sept langues) comme l’islandais qu’il apprit en quatre jours lors d’un séjour à Reykjavik ou le français lors d’un séjour d’une semaine !

Au-delà de ces talents scientifiques exceptionnels, Daniel Tammet témoigne du parcours, semé d’embûches, des individus « hors normes », comment leur intégration tend également à s’améliorer si on prend l’émouvante évocation de son grand-père, souffrant également d’épilepsie, maladie longtemps associée à la folie voire la possession, et mis au ban de la société. Mais ce qui est formidable et que l’on retient avant tout de cette tranche de vie qu’il nous est donné de découvrir, c’est l’extraordinaire amour de ses parents et de sa famille qui ont porté Daniel et fait de lui un homme heureux et épanoui.

A lire absolument pour sa finesse et sa sincérité touchante.

Je suis né un jour bleu
Daniel Tammet
Editions Les Arènes
237 pages. 21€. ISBN : 2352040280


(1). La synesthésie (du grec syn (union) et aesthesis (sensation)) est encore peu expliqué, mais ce phénomène toucherait 4% de la population. (http://www.synesthesie.info )

A découvrir !

Son site web http://danieltammet.free.fr/
Éditions Les Arènes http://www.arenes.fr/

A voir !

 Les vidéos en ligne sur son site web, dont la traduction du documentaire – passionnant – suivant « The Boy with the indredible brain », en version intégrale ci-dessous

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’étais chef de gang

J'étais un chef de gang BacquéCes confessions parues aux éditions de la Découverte apportent un regard « de l’intérieur » sur le phénomène des gangs, puisque ce récit s’appuie sur le témoignage de Lamence Madzou, recueilli lors d’une série d’entretien par la sociologue Marie-Hélène Bacque.

Ainsi le lecteur suit le parcours du jeune Lamence, arrivé du Congo en France à l’âge de 5 ans, qui grandit en banlieue parisienne, dans les quartiers défavorisés de Corbeil-Essonne. La vie y est difficile et les rencontres, pas toujours de bon aloi. Puis, à l’adolescence, en 1987, un cap est franchi, Lamence et trois autres copains, fondent leur gang, les « Fight Boys ». Cette fondation marque le début d’un engrenage vers la grande criminalité, qui ne sera pas sans causer beaucoup de désolation. Au paroxysme de ce parcours, la « guerre des trois ans », lors de laquelle vont s’affronter les bandes de la région parisienne de façon systématique et violente …

Ce documentaire a le mérite d’apporter un éclaircissement sur le fonctionnement des bandes et l’esprit d’un leader « charismatique », qui mène sa barque comme un véritable « chef d’entreprise », manageant une équipe et se fixant des objectifs. Témoignage « brut », il est également dur, tant par la violence décrite que par le peu de place laissé finalement aux victimes.  Cependant, à travers le parcours de Lamence, il porte un important message d’espoir : il est possible de sortir de cette délinquance.

« Voyage dans le monde des bandes » écrit par Marie-Hélène Bacqué succède au témoignage à quatre mains réalisé avec Lamence Madzou. Document sociologique, il apporte des clés de compréhension sur l’évolution des phénomènes de bandes, mais sa lecture est au final assez aride.

J’étais un chef de gang, suivi de Voyages dans le monde des bandes
Lamence Madzou, Marie-Hélène Bacqué
Editions de La Découverte
252 pages. 17€. ISBN : 9782707156112


A lire !

Questions / Réponses sur 20minutes.fr
Sur le blog de Christian Colbeaux

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :