Étiquette : en famille

Les rêves de Pauline de Christophe Donner

– Mille pétales ! Quelle chance tu as de pouvoir rêver des choses pareilles !

Les rêves de pauline de chris donnerAu royaume des abeilles, une nouvelle est née. Pauline. Elle ressemble en tout point à ses congénères : petites antennes, corps rayé, enfin presque. Etonnamment, elle est née sans ailes. Les docteurs intrigués l’auscultent à la recherche du moindre prémisse d’une aile. Avec l’allure d’une fourmi, c’est bien difficile de se faire accepter. Alertée par cet étrange phénomène, la reine mère se porte au chevet de celle qui deviendra sa protégée. Chaque jour passe doucettement pour la petite abeille, qui a sa propre alvéole aménagée confortablement. Choyée pour l’aider à guérir, elle se nourrit de gelée royale et de pain d’épices.  La reine mère l’y rejoint chaque jour ainsi que les docteurs, mais ces visites médicales ne tardent pas à s’espacer pour finalement prendre fin. Seule la reine continue de rejoindre chaque jour Pauline, qui si elle n’a pas d’ailes, et possède le pouvoir de faire des rêves merveilleux …

C’est un bon petit roman que voilà pour nos apprentis lecteurs ou ceux qui aiment déjà lire tout seul ! 80 pages d’une belle aventure, où se mêle émotions et réflexion. Car si Pauline est différente, et semble profiter d’un certain cocoon après de la reine, peu lui est épargné. Elle se confronte au rejet, à l’intolérance, et aux difficultés de la vie d’une petite abeille qui doit s’intégrer et trouver sa place.
Cette jolie histoire révèle aussi les facéties de l’imagination, Chris Donner n’hésitant pas à faire quelques petits clins d’oeil à ses lecteurs, en leur montrant le pouvoir de l’écriture, qui peut s’inspirer aussi du quotidien et le magnifier. Pauline soupçonne fortement que quelqu’un écrit ses histoires, ces petites allusions apportent un sourire complice aux enfants.
Petit ode aux rêves et à l’imagination pour nos chérubins, cette histoire joliment écrite se conclut avec malice.

Les Rêves de Pauline
Chris Donner
Ecole des Loisirs. Collection « Mouche ».
80 pages. 7€. ISBN : 978-2-211-090-76-6

imageA voir
le site de l’Ecole des loisirs
le site de Christopher Donner

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un tigre dans mon jardin 

Cela fait quelques temps déjà que je voulais vous parler de cet étonnant livre-objet, J’ai un tigre dans mon jardin. Arno, son créateur le définit comme un livre atelier. Je vois déjà vos pupilles intriguées. Il nous propose en effet de monter notre propre livre pop-up en suivant ses explications. A la joie de réaliser un beau livre de ses propres mains, se mêle  également l’étonnement en découvrant les mécanismes ingénieux du pop-up et le plaisir de se raconter sa propre histoire.

Outre les graphismes aux couleurs vives et chatoyantes qui nous invite à récréer cinq jardins d’ici, d’ailleurs et imaginaires, l’effet des collages est spectaculaire ! Une véritable fierté s’empare des artistes en herbe, qui avec un peu de patience, mais surtout déjà fascinés par les univers qui leur sont offerts, s’attellent à découper, coller, construire avec joie.

 

© Arno Celerier

 

© Arno Celerier

 

Côté livre, le choix d’un album sans texte, accompagné d’un tigre de papier, permet à l’imagination de prendre les commandes de cette aventure visuelle !

Une réussite et une riche idée que l’on aimerait trouver beaucoup plus souvent et qui vous fait s’écrier « vivement le prochain ! »

Testé et approuvé par les enfants, ouvert et manipulé depuis trois ans, c’est une pièce maîtresse de notre collection de pop-up, aussi solide qu’original et magnifique ! Que demander de plus ?
Le site d’Arno Celerier

Le site des Apprentis Rêveurs 

Un tigre dans mon jardin
Éditions les Apprentis Rêveurs -18€
Livre atelier composé de cinq grands fonds de jardin. Papier grammage épais (240 gr)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon oeil ! Une web-série décalée du centre Pompidou

oeilIl n’y a pas d’âge pour découvrir l’art. L’émerveillement et le questionnement face au beau, à l’étrange, au sublime ou au grotesque se fait dans la pupille, jeune ou plus vieille, vierge de toute référence ou aguerrie.
Le Centre Pompidou lance une web-série pour initier les plus jeunes  à l’art moderne à travers les collections du Centre Pompidou : ainsi Charlotte Perriand, Mondrian et de jeunes créateurs, vidéastes, peintres, sculpteurs, designers sont mis à l’honneur dans ces petits-courts de 10 minutes. Une dizaine de minutes de voyage artistique, avec une mise en scène un peu rétro, grâce à cet oeil speaker !

La rubrique Art’bracadabra notamment permet une « découverte magique des ingrédients d’une oeuvre d’art » très didactique. Le travail de vulgarisation est très fin et la réception de la vidéo dépendra de certains concepts et de votre enfant ! Elle a le grand mérite de chercher à sensibiliser sur des concepts de base pour la lecture d’une oeuvre de façon poétique peu évidents pour les plus jeunes : le point, la ligne, la forme (et sa consoeur l’abstraction).
Si le concept est donc très chouette avec pour ambition de toucher les plus jeunes dès cinq ans, certaines explications sont tout de même plus accessibles dès le primaire. Mais les yeux du coeur et de l’esprit sauront apprécier la plupart de ces courtes vidéos contemporaines et animations de tableaux tout simplement ludiques et saisissantes …

A découvrir tous les mercredis sur le site du Centre Pompidou, déjà trois épisodes à retrouver vite en ligne !

A voir !

https://www.centrepompidou.fr/cpv/theme/mon-oeil

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le jour du A, de Jean-Luc Englebert

9782211098021_jour_du_a_englebertL’auteur-illustrateur jeunesse Jean-Luc Englebert nous offre un album jeunesse tendre consacré à l’école et surtout de l’apprentissage de la lecture !

Un drôle de saurien (crocodile ? dinosaure ? Nous le saurons en cours d’histoire ! ) semble s’ennuyer en attendant … mais que peut-il attendre ? Une petite fille pointe le bout de son nez, un cartable à la main. Elle, elle revient de l’école, mais lui ne peut y aller … Alors celle-ci partage fière son tout nouveau savoir.

 Ce drôle de tandem s’applique à décrypter tout les objets qui lui passe sous la main … Mais bientôt la lettre B pointe le bout de son nez !

jour_du_a

Cette histoire touchante et drôle parlera non seulement à toutes celles et ceux qui ont joué au maître et à la maîtresse, mais aussi à l’enfant intérieur qui apprit avec émerveillement à décrypter, décoder, ces étonnants petits signes que sont les lettres. Cette petite musique de l’enfance provoquera d’étonnantes réminiscences où l’on verra aussi les aînés, frères ou soeurs, fils ou filles, apprendre à lire aux plus petits, ou à leur animal de compagnie !
Avec humour, ces premiers pas nous sont livrés dans de touchantes vignettes, véritables concentrés d’expressions pleines de justesse.
Mais Le jour du A est aussi une adorable histoire à lire, quand on débute la lecture ! Avec un début de CP derrière lui, c’est avec une grande fierté que Numérobis a déchiffré tout seul comme un grand cette histoire. Un plaisir de la lecture qui passe donc par le plaisir de partager des histoires, de les faire découvrir et de le lire !

Le Jour du A
Jean-Luc Englebert
Ecole des loisirs. Collection « Pastel »
28 pages. 11,20€. ISBN : 9782211098021

A voir !
L’ultrabook de Jean-Luc Englebert
Le site de l’Ecole des Loisirs

Rendez-vous sur Hellocoton !

Philibert, histoires à faire peur !

philibert_belloc_blake

Ah ah je vois déjà votre mine réjouie  ou affolée à la découverte de Philibert ! Ce ne sont  guère des histoires à faire réellement peur mais ces contes  moraux possèdent une gentille  cruauté et un humour grinçant … à prendre au second degré.  Écrits par Hilaire Belloc, un des « Quatre Grands écrivains » de la littérature edouardienne, ils sont de véritables bonbons acides au dénouement surprenant – et cerise sur le pudding – sont illustrés par Sir Quentin Blake himself.

Ici les enfants ne vont pas au coin mais connaissent d’affreux chatiments comme « Jim qui faussa compagnie à sa nounou, et fut dévoré par un lion »  dont le triste sort n’a d’égal celui de « Henry King qui mâchonnait des bouts de ficelle et mourut à la fleur de l’âge dans d’atroces souffrances » . Mais derrière le courage inconscient ou la bêtise de leur action se dévoile une moralité qui vise si bien les petits travers de nos bambins que l’étonnement  se dessine que leur visage. Si Jim, Henry, Rébécca, Georges, Frank et Philibert vous évoque un étrange lien de parenté avec Matilda, la Matilda de Roald Dahl, ne vous étonnez pas car derrière cette  jeune fille facétieuse se cache également l’ombre de Belloc !

Vous y retrouverez avec plaisir le trait aérien et perspicace de Quentin Blake qui croque à nul autre pareil expressions et instants sur le vif !

Pour les plus timorés qui auraient plein de bêtises à se reprocher, une petite incursion du côté des Cacatoès     concocté  par le maître du dessin de jeunesse anglais  (qui prit non seulement la plume pour ses croquis mais aussi l’histoire) fera également passer un bon et drôle de moment ! L’œil affuté et le regard aiguisé, c’est partie pour une séance de cache-cache !

cacatoès_quentin_blakeEt, comme chaque matin, le professeur Dupont ouvrait les bras en s’écriant « Bonjour, mes petits amis emplumés ! » […]

Un jour vint où les cacatoès se dirent qu’ils deviendraient fous s’ils entendaient ne serait-ce qu’une fois encore le même refrain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand papa était petit, y’avait des dinosaures

Quand papa était petit, y avait pas d’antibiotiques, alors si t’avais la grippe, t’étais mort et comme y avait pas de montres, on arrivait en retard au bureau, mais comme y avait pas de bureau…

9782020572699_quand_papa_était_petit_bouchard_maloneAlbum culte publié en 2003 et réédité en 2012, si vous ne connaissez pas encore la douce folie, drôle et décalée de Vincent Malone et d’André Bouchard, plongez-y en famille !
Eh oui, les enfants peuvent avoir l’extrême naïveté un brin agaçante et parfois vexante de confondre années et décennies, voire siècles, lorsque les yeux grand’ouverts ils découvrent l’âge de leur parents. Un peu comme lorsque Mini-moi découvre que maman est née en mille neuf cents et des brouettes … C’est « mille-neuf » qu’elle retient, pas les brouettes qui rapprochent maman de l’an 2000 … Alors forcément « t’es vieux/vielle », oui, et avec une telle élasticité du temps enfantin, « Quand papa était petit, y’avait des dinosaures » !
C’est à partir de cette phrase, qui peut nous en rappeler tant d’autres, que Vincent Malone nous offre une variation préhistorique revisitant l’enfance des parents. S’il y avait des dinosaures, alors il n’y avait pas de télévision ? Que pouvait-on donc faire le soir ? Regarder un ours bien entendu ! La mode, c’était forcément n’importe quoi, les courses, une corvée d’ors et déjà familiale alors même que Superman, Spiderman et Batman tâtonnaient encore dans des tenues peu conventionnelles et on ne savait pas qui il fallait redouter le plus du loup ou du chaperon rouge  … bref vous l’aurez compris, il s’agit ici d’un album à l’humour mordant et un peu absurde, plutôt désopilant, impertinent à souhait, que grands et petits pourront partager avec une joie égale !
Dès 4 ans.

Quand Papa était petit, y’avait des dinosaures
Editions Le Seuil jeunesse
Vincent Malone, André Bouchard
40 pages. 18,50€. ISBN : 9782020572699

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blokus

BlokusClassicLes adeptes de Tétris reconnaîtront certaines formes de ce jeu de plateau qui permet de se défier à quatre adversaires ! Amoureux des casse-tête et de la stratégie, affûtez vos capacités de visualisation pour réaliser un coup de maître !

Ce jeu de société a été primé aux As d’Or lors de sa sortie en 2001. Les As d’Or, si vous ne les connaissez pas, c’est le Festival international des Jeux de Cannes qui ont lieux chaque année en février/mars. Ils ont récompensé parmi les jeux désormais cultes les pépites du monde ludique comme Abalone, Time’s Up, Dixit, Concept …

Mais revenons à notre jeu. Quatre adversaires peuvent s’affronter ou deux, qui géreront alors deux couleurs à la fois sur le plateau. Le but ? Poser ses 21 pions et donc bloquer toute progression des adversaires en posant habilement ses pions tout en se ménageant suffisamment d’ouverture pour pouvoir progresser soi-même. Cela donne quoi alors ? De franches parties de remue-méninges !
-image-52603-grandeTout d’abord, vous devez suivre deux contraintes qui pimentent le jeu :
– chaque joueur débute sa partie dans un des angles du plateau. Vous me direz qu’il s’agit alors d’une aide pour habilement s’étendre vers l’ensemble du plateau, mais car il y a un mais conséquent :- chaque joueur doit poser ses pions de façons à ce que ceux-ci ne se touchent que par un angle : c’est l’unique point de progression possible !
Déjà la partie ne peut que se corser ! Car si vous n’avez que 21 pions à poser, rajoutez aux deux précédentes règles, des pièces de taille et de formes variables, voilà tous les ingrédients pour une partie pleine de rebondissements.

blokus-1280x800Bien entendu, chaque joueur dispose des mêmes pions et se frotte donc aux mêmes difficultés. Un carré fait office de « joker » et permet à chacun des joueurs de pouvoir s’extraire parfois d’une situation inextricable, en lui offrant une porte de sortie (pion bleu sur la 2e photo de gauche : ce pion a pu permettre à son joueur de poser à nouveau une pièce au milieu des pions rouges).

Blokus se prend en main très vite, et chacun peut y jouer dès sept ans.  La plupart du temps, il s’agit de poser le maximum de pions, car vous verrez qu’il est assez compliqué de poser l’intégralité. Les joueurs sont donc départagés par le nombre de carrés qu’ils leur restaient à poser, d’où l’intérêt de poser les plus grosses et difficiles assez tôt dans le jeu … tout en ne se fermant pas des portes pour d’autres pions ! Les parties durent en moyenne une vingtaine de minutes. Comme tout jeu des stratégies peuvent être mises en place, mais aussi bousculées par l’adversaire. Face à son succès, des variantes ont vu le jour (Duo et Trigon) ainsi qu’un site en ligne. Une communauté Blokus est très active, et des championnats ont lieu régulièrement.

Blokus
Bernard Tavitian,
Dès  7 ans. De 2 à 4 joueurs. Editions Sekkoia.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :