Étiquette : jeu

Piratatak

3070900051133_piratatak_djecoVoici un jeu qui vient de rejoindre notre maisonnée et qui connaît un franc succès ! Comme il est indiqué, c’est un jeu d’aventure – vous devez être le premier à reconstituer un navire constitué de 6 pièces – mais aussi de stratégie ! Car là ne compte pas seulement votre chance au tirage ! Il faut développer un peu de tactique. Comment cela se déroule-t-il ? Tout d’abord le jeu se déroule de 2 à 4 joueurs. A quatre, la partie se complique et la partie tactique sera plus importante. Le plus jeune joueur tire la première carte de la pioche centrale. Le jeu est constitué de quatre types de cartes : les cartes « bateau », les cartes « pièces d’or », les cartes « pirates » et les cartes « canon ». Vous avez déjà deviné que l’utilité des trois premières … les cartes « canon » servent à se protéger des pirates.  Aucune carte n’est jetée au fur et à mesure de la pioche, sauf si malheureusement vous tombez sur une carte pirate ! Il demande alors un tribut de trois cartes, si vous n’en avez aucune, cela n’est pas grave …

Chacun tire donc à tour de rôles des cartes, au fur et à mesure se dessinent des opportunités, l’un pourrait reconstituer le bateau bleu, l’autre le rouge, encore un autre le jaune et le vert, alors que le quatrième peut avoir un mélange de tout cela. C’est là que la partie stratégie du jeu intervient, car au fur et à mesure de la partie, des achats de carte se réalisent (oui, même si l’adversaire n’est pas d’accord ! ) et les cartes données en tribut aux pirates peuvent changer la partie. Toutefois, les parties ne se montrent jamais insurmontables 😉 Les plus jeunes sont ravis de se lancer dans ces simili-négociations, et les cartes pirates qui peuvent renverser la partie, aident à garder un état d’esprit « coopération », même s’il ne s’agit pas d’un jeu de coopération, en mettant chacun sur un pied d’égalité, une empathie entre joueurs peut se dessiner !

Les parties durent jusqu’à 10 minutes, les cartes, grandes et solides, sont aisément maniables par de petites mains. Il faut de préférence être quatre pour pimenter le jeu et surtout bien mélanger les cartes. Prises de risque et prises de décision sont au rendez-vous pour mener vers d’autres jeux. Il convient parfaitement aux plus jeunes.

Piratatak, Grégory Kirszbaum illustré par Alex Sanders
Djeco, 8€.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Monza, un jeu sur les chapeaux de roue

Après deux semaines bien chargées, reprise oblige, j’en profite pour inaugurer une nouvelle section du blog consacrée au jeu !  Un peu de détente en perspective et de beaux moments à partager ! Vous trouverez tous ces petits articles dans la rubrique « Vivre » et non chez les petits ou chez les grands, car il n’y a pas d’âge pour jouer 🙂

monzaPour inaugurer cette rubrique, découvrons Monza, idéal pour les fans de courses de voiture !
Comme on peut s’y attendre, chaque joueur prend place sur la ligne de départ avec une petite voiture. Ce sont six dés avec une couleur différente sur chaque face qui nous font avancer mais attention, ici le plateau de jeu est un circuit automobile segmenté en tronçons de couleurs … les mêmes que celles présentes sur les dés.
Le but du jeu est donc d’avoir la combinaison la plus large possible pour avancer. Pour s’engager sur la piste, il faut démarrer avec le bleu ou le blanc, mais pour parcourir la distance la plus longue, il faut savoir tirer partir au mieux des couleurs issues du lancer de dés. Des obstacles, symbolisés par une pile de pneus, nous obligent aussi à réaliser une couleur spécifique pour poursuivre notre course.
monzaSi le jeu laisse la part belle à la chance selon le lancer de dé, il s’agit aussi de développer des tactiques pour être le plus rapide et tirer au mieux profit des résultats obtenus. Un jeu idéal pour les 5-8 ans, qui apprennent à évaluer différentes possibilités
Le plateau, joliment illustré, n’est ni trop petit, ni encombrant. On aime aussi les dés et les figurines en bois, le hasard du jeu qui laisse sa chance aux petits comme aux plus grands. Les parties jusqu’à 10/15 minutes sont trépidantes : on peut y jouer de 2  à 6 joueurs.

Pour résumer, un jeu de qualité et de belle facture malin et plaisant ! Ici on adore 🙂

Monza, Jürgen P.K. Grunau illustré par Haralds Klavinius
Haba éditions. 16€.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :