Étiquette : Noir c’est noir

Millenium, Stieg et moi

Millenium, Stieg et moiSi la notoriété de la trilogie Millenium n’est plus à faire, beaucoup de choses ont été dites ou écrites sur son défunt auteur qui laisse montrer une certaine méconnaissance ou un
regard restreint sur sa personnalité et ses engagements.
Car si Stieg Larsson connaît une gloire posthume aussi forte grâce à une trilogie envoûtante, il fut avant tout un journaliste engagé avant d’être un auteur plébiscité, plébiscite dont il n’aura eu nulle connaissance, puisqu’il est décédé subitement après avoir remis les trois fameux tomes à Nordstedts, qui suite à un manque d’effectif retournera les livres sans même les avoir lus !

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

De bons voisins de Ryan David Jahn

La vie dans une ville comme celle-ci n’est qu’une suite ininterrompue de brèves rencontres accidentelles : des milliers d’inconnus qui se croisent, entrant parfois en contact, en général pas de façon significative – salut, bonne journée, un portefeuille volé, des pièces de monnaie qui tombent, pardon, monsieur, vous avez oubliez votre chapeau, des regards qui se détournent dans le métro, tenez, prenez mon siège, je n’avais pas vu que vous étiez enceinte, sinon je vous l’aurais proposé plus tôt… Mais de temps à autre, des inconnus qui se croisent peuvent se heurter de plein fouet. ça peut faire mal. C’est comme ça, en ville. ça peut même se terminer par la mort.

Kew Gardens, New York. Le 13 mars 1964, Kitty Genovese, après une nuit de travail, entre chez elle vers trois heures du matin. Elle n’atteindra jamais son domicile car elle sera victime d’un meurtre de sang-froid, qui se déroulera en deux attaques avec la sinistre particularité d’avoir plusieurs témoins sur l’ensemble de la durée du crime. Kitty sera secourue vers 4h25 et décédera de ses blessures et surtout de l’importante hémorragie dont elle fut victime. Car personne n’appela la police ou ne lui porta secours, après la première attaque durant laquelle elle reçut deux coups de couteaux dans le dos. Son calvaire durera près d’une demie-heure lors de laquelle l’assassin viendra par deux fois l’attaquer, et au cours de laquelle près de 38 témoins ont pu partiellement ou totalement suivre son agression, sans qu’un coup de fil à la police soit passé ou plutôt très tardivement, après de longues tergiversations de la part d’un témoin qui appela d’abord son amie qui lui déconseilla fortement d’intervenir. Mal à l’aise et la conscience peu tranquille, il appela pour un second avis une voisine proche de Kitty, qui appela aussitôt les secours et descendit auprès de Kitty. (suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :