« Je m’appelle Nina, j’ai neuf ans. J’habite au septième étage d’un immeuble rococo. Chez moi, le plancher craque, le couloir est tordu comme un bretzel, et ma chambre petite avec une grande fenêtre. J’ai trois copines à la vie à la mort, un chat, deux grands frères, et un voisin de mon âge très énervant. Ma nouvelle vie a commencé le soir où j’ai trouvé un oreiller tout neuf posé sur mon lit… »

Nina-el-les-oreillers-KerangalNina a un oreiller tout ramollo, sans aucun rêve dedans. Lorsque sa maman lui offre un nouvel oreiller, tout neuf, en véritables plumes d’oie, dodu et chaleureux à souhait, commence une nouvelle vie pour Nina, une vie nocturne très riche et intense pleine de rêves doux et farfelus. En pénétrant dans cet univers des rêves, Nina fait une drôle de découverte, en utilisant l’oreiller de quelqu’un d’autre, elle accède aux rêves de cette personne. Une surprise étonnante attendra Nina.

Dans ce bel album pastel, illustré par Alexandra Pichard, Maylis de Kerangal nous emmène dans un univers cotonneux et chaudement délicieux, qui nous donne envie de filer sous la couette pour faire de beaux rêves.
Maylis de Kerangal met de côté sa casquette d’éditrice jeunesse et d’auteur pour adultes dans cette première incursion en littérature de jeunesse en tant qu’auteur.
Une belle réussite pleine de poésie et de tendresse pour cette histoire où nous suivons cette petite fille nouvellement rêveuse dans le monde de l’imaginaire et dans son quotidien, avec son entourage, qu’elle aime ou apprécie moins, comme cet étrange voisin. Grâce à cette étonnante magie, elle découvre d’un œil nouveau les désirs des uns et des autres, ce qui les rend plus encore attachants ou peut surprendre Nina à plus d’un titre !

Nina et les oreillers.
Maylis de Kerangal, Alexandra Pichard.
Editions Hélium.
26 pages. 14,90€. ISBN : 978-2-358-51046-2

A voir !

Le site d’Alexandra Pichard

Rendez-vous sur Hellocoton !